Emploi : et l'entreprise la plus attirante pour les cadres est…

Article mis à jour le 

D'après un baromètre Viavoice pour Le Figaro/France Inter/HEC et rendu public lundi 2 juin, la plus attirante des entreprises pour les cadres serait EDF. Un résultat identique à 2013.

Pour la deuxième fois consécutive, l'établissement public EDF, premier producteur et fournisseur d'électricité en France détenu à 84 % par l'État, trône sur la première marche du podium des entreprises les plus attractives pour les cadres. Ainsi, pas moins de 16 % des personnes interrogées indiquent spontanément vouloir y travailler dans les prochaines années, loin devant des groupes internationaux comme Total (9 %), Airbus Group (7 %) ou Google (6 %), pourtant fortement appréciés, d'après le baromètre Viavoice.

À noter que la SNCF, spontanément citée par 10 % des sondés, se place en seconde position. Ce qui fait dire aux auteurs du baromètre que le secteur public reste une valeur sûre sur le plan professionnel, et ce d'autant plus lorsque les perspectives économiques sont incertaines. Et de souligner que le secteur de l'énergie est celui obtenant le plus de suffrages de la part des cadres en 2014. Pas étonnant pour les spécialistes, qui indiquent que ce dernier est à l'heure actuelle particulièrement compétitif et très présent à l'international, ce qui augure de bonnes choses pour la suite.

Les cadres retrouvent un peu le moral

En outre, le baromètre évaluant le moral des cadres met en évidence une amélioration non négligeable. Moins inquiets en matière d'emploi, les cadres seraient ainsi moins nombreux à redouter une augmentation du chômage dans les mois prochains. Reste qu'en dépit d'une baisse de 10 points sur un mois, ces derniers sont encore 55 % à craindre un tel phénomène.

D'autre part, les cadres s'alarment moins pour leurs finances puisque 36 % d'entre eux seulement – c'est 7 points de moins qu'auparavant – s'inquiètent d'une baisse. A contrario, 16 % des cadres estiment que leurs finances s'arrangeront dans les mois à venir, et 47 % qu'elles resteront stables. Quoi qu'il en soit, toujours d'après le baromètre, le niveau de vie en France va se dégrader dans les douze mois prochains. En dépit d'une augmentation de cinq points, le moral des cadres ne dépasse pas 38.

Sources : lesechos, lci, viavoice