Emploi des jeunes : quels sont les secteurs qui embauchent ?

Article mis à jour le 

Quid des secteurs les plus porteurs pour les jeunes en 2016 ?
Quid des secteurs les plus porteurs pour les jeunes en 2016 ?

Plusieurs secteurs proposent actuellement des postes à pourvoir. Certains s’adressent aux jeunes possédant peu ou pas de qualifications, tandis que d’autres exigent un bac + 2 au minimum. Cette tendance s’explique par une importante vague de départs en retraite d’ici 2020.

Le CIDJ (Centre d’information et de documentation jeunesse) vient de sortir son Guide des secteurs qui recrutent afin d’orienter les jeunes dans leurs recherches. Ce guide est mis au point en collaboration avec France Stratégie, la Darès, ainsi que diverses branches professionnelles. Il se base sur l’enquête Besoin en main-d’œuvre de Pôle emploi.

Les jeunes moins qualifiés à l’honneur

Déjà très porteur en 2015, le secteur des services à la personne demeure une manne d’emplois pour cette année 2016. Entre 2012 et 2022, 322 000 postes sont à pourvoir, dont 159 000 créations nettes. Les propositions concernent les aides ménagères, les travailleuses familiales, les aides à domicile, les auxiliaires de vie, etc. Les candidats ne se bousculent pourtant pas, les postes à temps partiel n’étant pas très rémunérateurs.

Le secteur de la santé se révèle aussi très prometteur pour les années à venir. Quelque 233 000 postes sont à décrocher d’ici 2022. Ils s’adressent aux auxiliaires de puériculture, aides médico-psychologiques, aides-soignants et assistants médicaux. Michel Tardit, coordinateur du guide pour le CIDJ, parle surtout de 103 000 créations nettes.

Le secteur de la sécurité s’adresse également aux jeunes peu ou non diplômés. La tenue de l’Euro dans la capitale française pour cette année 2016 explique la hausse des besoins. Le responsable de la CIDJ évoque 73 000 postes de sécurité et d’agents de gardiennage d’ici huit ans.

Les secteurs porteurs pour les jeunes diplômés

La banque-assurance figure actuellement en tête de liste des domaines pourvoyeurs d’emplois avec 248 000 postes proposés à l’horizon 2022. Ces opportunités visent surtout les jeunes disposant d’au moins un bac + 2, une qualification adaptée aux nouvelles règlementations et au défi numérique. Parmi les profils les plus recherchés figurent les commerciaux.

Le secteur informatique se révèle tout aussi porteur. D’ici à 2022, quelque 190 000 postes seront disponibles, dont 90 000 créations nettes. Les ingénieurs représenteront 75 % des recrutés. Les 25 % restants seront des techniciens. La hausse des besoins s’explique entre autres par l’avènement de la cyber-sécurité, du big data ou du cloud computing.

 

Sources : 20minutes, reussirmavie

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : emploi