Emploi : de nombreux postes à pourvoir chez les constructeurs automobiles

Article mis à jour le 

Les constructeurs automobiles français proposent de nombreux emplois en 2015 - iStockPhoto
Les constructeurs automobiles français proposent de nombreux emplois en 2015 - iStockPhoto

Conformément à leurs engagements, les grands constructeurs automobiles PSA Peugeot Citroën et Renault ont annoncé mardi dernier des recrutements en masse. Dans le cadre des accords de compétitivité, Renault recrute notamment 100 salariés en CDI en 2015. Et PSA Peugeot Citroën est pour sa part à la recherche de 2 000 alternants en contrepartie de licenciements.

Les offres d’emploi de deux grands constructeurs automobiles hexagonaux touchent plusieurs catégories professionnelles. La célèbre marque au losange entame le processus de recrutement dans le cadre de l’industrialisation de son moteur électrique R 240. De son côté, PSA embauche en alternance pour faire face à la demande et en contrepartie de départs.

100 CDI disponibles chez Renault

L’usine Renault Cléon en Seine-Maritime a investi 50 millions d’euros dans le moteur électrique R240 équipant la Renault Zoé. En vue de son industrialisation, Renault a mis en place un plan de formation de 6 000 heures depuis 2012. À l’occasion d’un communiqué de presse, Renault a annoncé le recrutement de 1 000 personnes cette année, dont 500 pour les usines françaises. Prévues dans le plan publié le 12 février par Carlos Ghosn, président-directeur général du groupe, 100 embauches en CDI s’adressent essentiellement aux candidats diplômés de CAP-BEP, de BTS-DUT et de BAC Pro.

PSA recrute massivement en alternance

Conformément à son “Nouveau contrat social” signé en octobre 2013, PSA Peugeot Citroën donne la priorité aux alternants en matière de recrutement. Si le constructeur a déjà engagé 1 000 jeunes en 2014, il reprendra les embauches à partir du 4 mai jusqu’à atteindre “30% de recrutements féminins”. Ces offres concernent l’ensemble des sites du territoire français et portent notamment sur les métiers de la recherche, du développement, de la production, des ressources humaines, du marketing, de l’informatique et du commerce.


Source : Le Figaro