Emploi : quels sont les cadres les plus recherchés en France ?

Article mis à jour le 

Alors que pas moins de 300 000 cadres sont inscrits en France à Pôle Emploi, l'Apec – Association pour l'emploi des cadres – vient de diffuser ce mercredi son baromètre. Bilan : seulement 54 % des entreprises ont embauché un cadre au deuxième trimestre, soit 2 points de moins par rapport à 2012.

D'après le baromètre trimestriel de l'Apec, rendu public ce mercredi, les entreprises sont moins nombreuses (54 %)  à avoir recruté des cadres, cette année au deuxième trimestre, en comparaison à l'an passé (56 %). Si la baisse n'est pas aussi alarmante qu'en 2009, année au cours de laquelle les valeurs avaient chuté sous la barre des 50 %, reste que la tendance est baissière depuis 2 ans.

Des entreprises moins disposées à investir

Fin avril, quelque 278 900 cadres étaient inscrits à Pôle Emploi, soit une progression de 9,7 %, par rapport à 2012. Résultat : les cols blancs ne sont pas aussi immunisés contre la crise qu'on le pense. Peu épargnés, ces derniers devraient enregistrer, selon l'Insee, une croissance nulle cette année. Par ailleurs, les investissements des entreprises pourraient dans le même temps chuter de 2,4 %.

Toutefois, certains secteurs sont nettement moins touchés que les autres. Tandis que les entreprises du secteur de l'industrie employant un cadre au deuxième trimestre sont passées de 62 % en 2012 à 52 % cette année – soit 10 points de recul –, les entreprises du secteur médico-social employant des cadres ont quant à elles augmenté de 14 points (45 à 59 %). À l'inverse, les autres secteurs sont pour la plupart plus stables, enregistrant des évolutions comprises entre -3 points et +2 points.

Le cadre le plus recherché : le commercial

Même si un petit revirement de situation pourrait prochainement avoir lieu, l'Apec préfère jouer la carte de la prudence. Ainsi, pour le troisième trimestre, les entreprises seraient 49 % à envisager l'embauche d'un cadre, contre 46 % l'année dernière. Mais attention néanmoins, seules un quart des entreprises envisageant ces recrutements se disent certaines, contre plus de la moitié parmi celles se déclarant certaines de ne pas embaucher.

Quoiqu'il en soit, les cadres commerciaux sont une nouvelle fois les mieux lotis, restant les plus recherchés par les entreprises. Pour preuve, pas moins de 40 % des entreprises ont la ferme intention d'engager un cadre commercial, au troisième trimestre. Mieux encore : une entreprise sur trois est à la recherche d'un cadre issu des fonctions gestion-finance-administration, informatique et études, Recherche et développement.

Côté secteurs, c'est l'informatique qui s'en tire le mieux, avec pas moins de 91 % des entreprises désirant recruter un cadre entre juillet et septembre. Loin derrière, le commerce et le transport ferment le classement, avec 40 % d'intention de recrutement.

Source : APEC