Emplois à domicile : le gouvernement songe à un coup de pouce

Article mis à jour le 

Le gouvernement s'apprêterait à multiplier par deux l'allègement des charges patronales pour les particuliers employant un salarié à domicile (soutien scolaire, nounou, jardinier). Ce qui le ferait passer à 1,50 euro par heure, comme l'a mis en évidence Le Parisien ce vendredi.

Alors que le taux de rémunération du Livret A risque d'être de nouveau abaissé courant juillet, voilà une nouvelle qui devrait rassurer les deux millions de foyers français employant des salariés à domicile en direct. Le quotidien Le Parisien a en effet révélé ce vendredi que le gouvernement comptait doubler l'allègement des charges patronales. Sont concernés ceux faisant appel en direct aux services d'une nounou, d'un jardinier, d'une femme de ménage ou encore d'un professeur particulier pour les enfants.

Résultat, la baisse de charges sociales forfaitaires, qui était jusqu'à présent fixée à 75 centimes d'euro par heure pourrait passer à 1,50 euro. À noter toutefois que ce dispositif n'est valable que pour les employeurs embauchant en direct, ce qui exclut de fait les sociétés de service. À condition que la mesure soit acceptée, un décret pourrait paraître à partir de cet été pour une entrée en application en 2014. Le principe de cette aide est avant tout de limiter le travail au noir : le nombre d'heures déclarées en France n'a en effet cessé de reculer depuis 2011.

Sources : leparisien, la-croix