Espace : deux répliques quasi parfaites de la Terre repérées par Kepler

Article mis à jour le 

Deux planètes semblables à la Terre et donc potentiellement habitables ont été détectées mardi par la sonde américaine Kepler. Ces dernières offriraient des conditions très propices à la vie.

Imaginez deux planètes de tailles avoisinant celle de la Terre, dont la composition est surtout rocheuse, et dont la température est clémente. Ce portrait, c’est celui des deux planètes lointaines mis au jour mardi par la sonde américaine Kepler. Établies à quelque 500 années-lumière de la planète bleue au niveau de la constellation de la Lyre, Kepler 438b et 442b sont en quelque sorte des candidates de choix pour offrir des conditions favorables à la vie.

D’après les scientifiques du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, la première dispose d’un diamètre 12 % plus important que celui de la Terre, est très probablement rocheuse et présente un ensoleillement 30 % plus important que celui de la Terre. La seconde est légèrement plus grande, dispose de moins de lumière, mais se situerait dans une zone plus propice à la vie et où l’eau pourrait exister.

Une année de 35 jours pour l’une, de 112 pour l’autre

Ces deux planètes ont par ailleurs la particularité d’orbiter à proximité de leur étoile – nettement plus petite que le Soleil et qui produit moins de lumière – et d’en faire le tour en 35 jours pour la première et en 112 jours pour la seconde. À noter que le système en question abrite pour sa part six autres planètes peu propices à la vie.

Reste néanmoins qu’à l’heure actuelle, les astronomes ne sont pas en mesure d’observer directement les planètes en question. Il leur est donc impossible de savoir si elles comportent une atmosphère protectrice. Pour en avoir le cœur net, il faudra ainsi patienter jusqu’au lancement du petit frère d’Hubble, baptisé James Webb Space Telescope. Rendez-vous à partir de 2018.

Sources : 20minutes, lexpress