Une étude affirme que nos hamburgers contiennent de la matière fécale

Article mis à jour le 

Une étude réalisée aux États-Unis soutient que la majorité des hamburgers abritent de la matière fécale
Une étude réalisée aux États-Unis soutient que la majorité des hamburgers abritent de la matière fécale

Une enquête réalisée par Consumer Reports souligne que la grande majorité des hamburgers que nous consommons contiennent de la matière fécale. Explications.

Non, le hamburger ne renfermerait pas seulement les ingrédients classiques que sont le steak, le fromage, la tomate, les sauces, le pain et la salade. Et pour cause : le magazine américain Consumer Reports a mené une enquête démontrant que de la matière fécale se trouve dans la plupart des hamburgers. Comme le rapporte Metronews, des bactéries entérocoques seraient en effet présentes dans les fameux sandwichs, ce qui sous tend une contamination fécale.

En réalité, ce phénomène n’est pas si étonnant qu’il en a l’air. Car les animaux, au moment d’être abattus, ont encore des excréments sur la peau ou dans les intestins. Mais alors que les bactéries devraient en théorie être éliminées via la cuisson, il n’en est rien dans le cas des steaks hachés. Pourquoi ? Parce que celles-ci sont mixées avec la viande et non plus à la surface. De fait, à moins de trop cuire la viande, l’éradication ne peut être complète.

Un état de fait qui concerne aussi bien les steaks hachés issus de l’industrie ou d’un élevage plus conventionnel. Même si le résultat est pire dans le premier cas, les analyses menées aux États-Unis montrent bien une présence d’entérocoques dans l’écrasante majorité des hamburgers. Une situation qui ne serait toutefois pas seulement l'apanage des hamburgers, mais de tous les plats comportant des steaks hachés...

 

Sources : metronews, ladepeche