L’excès de sucre favoriserait la progression des tumeurs cancéreuses

Article mis à jour le 

Abuser du sucre favoriserait notamment le développement de cancers mammaires
Abuser du sucre favoriserait notamment le développement de cancers mammaires

Une nouvelle étude texane affirme que la consommation d’aliments riches en saccharose et en fructose alimentaire favorise l’augmentation des tumeurs cancéreuses. Si les scientifiques en étaient déjà convaincus, ces nouvelles données jettent une nouvelle lumière sur l’importance du phénomène.

Les aliments sucrés ou contenant une trace plus ou moins importante de sucre sont très présents au quotidien. Si un soda ou une barre chocolatée peut donner un coup de fouet pour la journée, ce type d’aliment augmente aussi le risque de cancer, comme l’a fait remarquer une étude américaine.

Le sucre, un danger ?

D’après une étude menée à l’Université du Texas MD Anderson Cancer Center, le saccharose ou le fructose alimentaire serait en cause dans l’accroissement des tumeurs mammaires et l’apparition des métastases pulmonaires. Bien que l’expérience n’ait été menée que sur des souris, les résultats sont assez parlants pour que les chercheurs mettent en garde contre les effets du sucre sur le corps.

Pour étayer leurs théories, ceux-ci ont nourri des souris avec des aliments plus ou moins sucrés. Après 6 mois, plus de la moitié des animaux en ayant avec un taux proche du régime américain moyen ont développé des tumeurs mammaires.

Un élément déclencheur

Outre le fait que le sucre augmente les risques de cancer, l’équipe texane a également découvert qu’une voie moléculaire appelée 12-LOX (12-lipoxygénase) serait à l’origine de la croissance des tumeurs. Si tous ces résultats ne sont observables que chez les souris, les humains devraient tout de même prendre leurs précautions.

Si trop de sucre favorise le cancer, il est donc raisonnable de suivre les recommandations émises par l’OMS en 2015. Celles-ci encouragent la population à ne consommer que 25 g de sucre par jour, soit pas plus de 6 cuillères à café de sucre. Problème : ce dernier se cache dans la plupart des aliments industriels…

 

Sources : sciencesetavenir, 20minutes