Exit la musique, Shazam reconnait désormais la marque de vos vêtements

Article mis à jour le 

Non content d'être devenu l'application phare de la reconnaissance musicale, Shazam s'attaque dorénavant à l'univers de la mode avec Shazam Fashion. But du programme : reconnaitre n'importe quel vêtement en quelques secondes.

Une chanson que vous connaissez passe à la radio ou dans un bar mais rien n'y fait : vous ne parvenez décidément pas à vous remémorer ni le titre ni l'interprète. Qu'à cela ne tienne, Shazam est là. Après avoir dégainé votre smartphone, la mystérieuse mélodie ne résiste pas plus de quelques secondes à l'assaut du programme. Et si un tel service était capable de reconnaitre avec précision le modèle et la marque des vêtements portés par les acteurs et/ou présentateurs à la télévision ?

Cette possibilité, c'est précisément ce que propose le roi du tag audio, qui serait sous peu en mesure de fournir à ses abonnés américains des informations sur ce que portent les participants d'émissions de télévision. Fort de quelques 250 millions d'abonnés à son application musicale, Shazam vient en effet d'annoncer le prochain lancement du programme Shazam Fashion. À l'instar de ce que Shazam premier du nom effectue dans le domaine musical, l'application pourra scanner un vêtement afin d'identifier sa provenance sans oublier son créateur.

Pas encore de véritable reconnaissance visuelle pour l'heure

Même si Shazam Fashion sera à même de repérer avec précision ce que porte une star dans une émission télé, la vraie reconnaissance visuelle n'est pas encore à l'ordre du jour. Le PDG de Shazam Andrew Fisher a en effet expliqué à ce titre dans les colonnes du Guardian que la reconnaissance s'appuierait exclusivement sur une base de données décidée avec les productions d'émission de télévision. Pour l'heure, 160 émissions ont déjà donné leur accord (dont des séries télévisées). Même si seuls les États-Unis font pour le moment partie du programme, la France devrait suivre d'ici quelques mois.

Reste que ce nouveau programme de Shazam présage en quelque sorte la société hyper connectée de demain, où musique, vêtements, cosmétiques et visage pourront être reconnus comme bon nous semble. Selon les informations officielles de Shazam, pas moins de dix millions de tags seraient d'ailleurs aujourd'hui effectués chaque jour.

Une bonne façon de générer des informations mais également de renforcer le marché de la musique en ligne (rappelons que Shazam renvoie systématiquement l'utilisateur vers iTunes). Résultat : depuis sa création en 2002, Shazam aurait entrainé l'achat de 300 millions de morceaux de musique.

Sources : Guardian, Libération, Presse Citron