Exposition universelle 2025 : la France candidate

Article mis à jour le 

Exposition universelle 2025 : la France candidate
Exposition universelle 2025 : la France candidate

Mardi dernier, François Hollande a officiellement annoncé la candidature de la France pour l’organisation de l’Exposition universelle de 2025. Elle se tiendrait du 1er mai au 30 octobre 2024 en Île-de-France.Le président de la République a déclaré que cette candidature est celle de toute la France. Il a ainsi tenu un engagement pris deux ans auparavant au cours d’une interview sur TF1.

Un thème axé sur l’environnement

L’Exposition universelle de 2025 tournera autour du thème : “La connaissance à partager, la planète à protéger”. L’évènement sera donc centré sur les enjeux environnementaux, ce qui rejoint l’idée d’Anne Hidalgo, maire de Paris, de marquer le 10e anniversaire de la COP 21. S’il l'événement est prévu pour se dérouler à Paris, des forums thématiques pourront être organisés dans plusieurs villes françaises. D’après le chef de l’État, cette manifestation aura pour objectif d’améliorer les modèles de développement.

Un GIP pour assurer l’organisation

La déclaration de candidature de la France précise que l’organisation de l’évènement sera assurée par un groupement d’intérêt public (GIP) présidé par Pascal Lamy, le délégué interministériel en charge de ce projet. Pour information, ce dernier a officiellement présenté la candidature de la France devant les 169 représentants des pays membres réunis au siège du Bureau international des expositions ou BIE, à Paris, le 23 novembre. Il sera secondé par Jean-Christophe Fromantin, président d’ExpoFrance2025 et maire de Neuilly-sur-Seine, qui sera nommé premier vice-président. D’autres vice-présidents issus de la ville de Paris, de la métropole du Grand Paris et de la région Île-de-France les rejoindront.

Des candidats potentiels

Si la France est actuellement la seule candidate pour l’organisation de l’évènement, d’autres devraient déposer leur dossier dans les mois à venir. D’après les rumeurs, les villes de Toronto (Canada), d’Osaka (Japon), de Manchester (Grande-Bretagne) et de Bakou, en Azerbaïdjan, seraient en lice pour la compétition. Tous les candidats auront l’occasion de présenter leur projet et le vainqueur sera connu en novembre 2018.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sorties