Face à la multiplication des écrans, les Français se disent inquiets

Article mis à jour le 

Ces dernières années, l'essor des nouvelles technologies a considérablement influencé notre quotidien. Ordinateur, tablette, smartphone, ces nouveaux écrans ont joué un rôle essentiel dans la reconfiguration des relations sociales. Tant et si bien que 71 % des Français se disent aujourd'hui "préoccupés" par la place prise par ces derniers, d'après un sondage Ifop publié dans le magazine Psychologies.

71 % des Français, soit 7 utilisateurs sur 10, seraient soucieux de l'influence des nouveaux écrans dans leurs relations humaines. Selon un sondage Ifop rendu aujourd'hui public dans les pages de Psychologies magazine, une large majorité des Français les considèrent même comme une nuisance au quotidien dans le cadre de leur foyer, affaiblissant notamment la qualité de leurs échanges. Les 18-24 ans, pourtant parmi les plus gros consommateurs de produits high-tech, sont quant à eux 75 % à partager ce point de vue.

Entre limites et dépendances

Bien que la plupart des Français (83 %) estiment être en mesure de se fixer des limites dans l'usage qu'ils font des nouvelles technologies, plus de la moitié d'entre eux admettent ressentir une forme de dépendance. Ce qui ne manque pas d'inquiéter les médecins. Dans le mensuel Psychologie magazine publié ce jour, une cinquantaine de psychologues ont ainsi signé un appel à une "prise de conscience des risques liés à l'abus d'écrans numériques".

Reconnus comme source de stress et de fatigue, les nouveaux écrans pourraient en effet, dans le cas d'un usage effréné, nuire au bien-être mais aussi au bien-penser. À noter que certains psychologues craignent à ce titre des pratiques pathologiques et compulsives. Pour cette raison, ce groupe de médecins recommande la mise en place d'un "code de bonne conduite de la vie numérique" par les principaux acteurs des nouvelles technologies.

Sources : Psychologies Magazine, Direct Matin