Facebook va se lancer dans les services bancaires

Article mis à jour le 

D’après le Financial Times, le réseau social cherche à obtenir l’autorisation de proposer un service permettant de stocker de l’argent, payer ses achats et effectuer des transferts monétaires depuis sa plateforme.

Et si Facebook pouvait servir de porte-monnaie virtuel ? Selon le Financial Times, il s’agit de l’un des prochains objectifs de la firme de Mark Zuckerberg : le réseau social chercherait à obtenir l’approbation des régulateurs irlandais pour être en mesure d'offrir la possibilité aux utilisateurs d’utiliser le site comme s’il s’agissait d’un compte bancaire en ligne.

Une opération de diversification

Le Financial Times indique que la firme de Palo Alto serait à la recherche de partenariats avec des start-ups européennes spécialisées dans les transferts d’argent. L’objectif serait de se servir de l’expertise de ces entreprises pour faciliter les démarches des utilisateurs.

En ouvrant à ses utilisateurs la possibilité d'utiliser le site comme porte-monnaie virtuel, Facebook chercherait à diversifier ses revenus, qui proviennent surtout pour l'heure de la publicité. Or, mettre en place un système de transfert d’argent pourrait permettre à la firme de Mark Zuckerberg de prélever des commissions sur les transactions, à l’instar de ce qui est pratiqué avec les achats de contenus dans les jeux présents sur le réseau.

Sources : Financial Times, Le Figaro, Le Monde