Faire sa pause déjeuner au bureau nous rendrait plus productif

Article mis à jour le 

Saviez-vous que le choix de l’endroit où vous déjeunez au travail influe indirectement sur votre productivité ? Alors que l'on pensait jusqu'à présent que le fait de s’aérer les neurones et se dégourdir les jambes optimisait l'efficacité du salarié au travail, une récente étude allemande semble dorénavant prouver l’inverse. D’après les chercheurs berlinois, rester déjeuner au bureau permettrait ainsi de gagner en productivité.

Au travail, le temps moyen consacré à la pause déjeuner ne cesse de diminuer avec le temps. À tel point, d’après le Time, qu'elle ne durerait désormais plus que 30 minutes. De même, les employés sont de moins en moins disposés à sortir et à déjeuner à l’extérieur de leur lieu de travail.

Au-delà des conséquences néfastes sur la santé du salarié, cette tendance à rester devant son bureau et à éjecter son déjeuner comme une tâche ingrate aurait un effet positif, du moins sur le travail. D’après l’étude des chercheurs de l’université de Humboldt, à Berlin, manger devant son écran au lieu de sortir nous rendrait plus productif.

Un effet relaxant contraignant pour l’employé

L’équipe du Docteur Sommer a analysé 32 employés qui ont été assignés à deux groupes différents : une partie mangeait à l’extérieur, l’autre au bureau. Tous les volontaires avalaient par ailleurs la même nourriture, afin que les résultats ne soient pas biaisés par l’alcool ou un plat lourd à la digestion. Seul le temps différait, puisque ceux du premier groupe mangeaient seuls au bureau et avalaient rapidement leur repas - soit 20 minutes -, tandis que le second groupe disposait d’une heure pour aller se nourrir. Enfin, les chercheurs ont étudié l’activité cognitive des deux groupes après le moment du déjeuner.

S’il est certain qu’une pause au restaurant a un effet relaxant et que les employés partent plus optimistes et moins stressés du travail, les résultats montrent que cette détente est un désavantage pour le travail de l’employé. D’une part, les erreurs d’inattention seraient plus fréquentes parmi ceux qui ont mangé à l’extérieur que ceux ayant déjeuné au bureau, bien plus vifs.

Réadapter son repas à son travail

Pour les chercheurs, plusieurs facteurs sont responsables d’une telle déconcentration. Que ce soit la compagnie d’une autre personne au restaurant, l’ambiance des lieux ou le temps passé loin de son bureau, les conséquences relaxantes d’un repas à l’extérieur influent sur le travail effectué par la suite.

Cependant, le docteur Sommer tient à rappeler l’importance de prendre une pause déjeuner. Rester assis sans prendre de réelle pause est bel et bien néfaste.

Il rajoute par ailleurs que les repas doivent être adaptés en fonction du lieu et du type de travail. Sortir à l’extérieur est déconseillé si le travail qui suit demande une grande surveillance et une vivacité. En revanche, si votre job fait appel au relationnel et à la créativité, l’effet relaxant de déjeuner à l’extérieur sera bénéfique.

Qu’importe le choix effectué, l’important est surtout de ne pas rater un repas. Car cela pourrait en effet générer de la fatigue et avoir un impact sur votre efficacité, et ce quel que soit votre emploi.

Sources : Time et Terrafemina