Le fait de prendre ou pas son petit-déjeuner n'aurait aucune influence sur le poids

Article mis à jour le 

Selon une étude, aucune preuve ne permettrait d'affirmer que la prise d'un petit-déjeuner au quotidien ait un quelconque effet sur la prise de poids. Un phénomène qui serait identique pour les personnes sautant ce repas.

Pour beaucoup, le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée. Ce qui n'empêche pas les Français d'être particulièrement nombreux à le bouder, notamment par manque de temps ou d'appétit. Quoi qu'il en soit, les avantages qui lui sont attribués sont nombreux, et les nutritionnistes jugent qu'il favoriserait la perte de poids en limitant la faim entre les repas et en réduisant donc le grignotage.

Pourtant, une équipe de chercheurs issue de l'Université d'Alabama a passé au crible cette croyance populaire. Or, le résultat de leur étude, révélée par la revue médicale The Americain Journal of Clinical Nutrition, remet en cause cette idée reçue en soulignant que rien ne permet de prouver que le petit-déjeuner débouche sur une perte de poids. Une enquête basée sur l'étude de 309 adultes en surpoids cherchant activement à perdre du poids. Pour ce faire, ces volontaires ont été scindés en deux groupes pendant 16 semaines, avec d'un côté ceux invités à prendre leur petit-déjeuner, et de l'autre le groupe invité à l'ignorer.

Pas de changement significatif dans la variation de poids

À l'issue de ces semaines d'enquête, les scientifiques n'ont pas observé de variation notable dans le changement de poids des participants, d'un groupe à l'autre. Comme le met en évidence Emily Dhurandhar, principale chercheuse à l'origine de l'étude, les travaux réalisés précédemment n'ont permis de révéler que des corrélations et non pas des liens de cause à effet. Résultat, selon elle, il serait important de s'intéresser aux autres techniques pour optimiser l'efficacité de la perte de poids, maintenant qu'il est avéré que la prise d'un petit-déjeuner au quotidien n'a aucun effet à ce niveau.

À l'avenir, les chercheurs vont ainsi chercher à savoir pourquoi prendre un petit-déjeuner ou pas n'a pas d'influence sur la perte de poids, alors que d'innombrables études ont déjà montré l'influence de ce dernier sur l'appétit et le métabolisme. Rappelons que jusqu'à présent, les précédentes recherches sur la question avaient permis de conclure que les trois ou quatre repas ponctuant la journée avaient chacun leur importance, mais que le petit-déjeuner était crucial pour reprendre des forces après avoir jeûné toute la nuit. Reste que pour les personnes ne disposant pas de suffisamment de temps ou ne ressentant aucun besoin le matin, la meilleure solution est d'emporter une collation facile à manger sur le chemin du travail.

Sources : scienceetavenir, aufeminin, metronews