Le FBI, capable de déverrouiller un iPhone sans l'aide d'Apple ?

Article mis à jour le 

sécurisation de l'iPhone : Apple vs FBI
sécurisation de l'iPhone : Apple vs FBI

La bataille judiciaire opposant le FBI et la marque à la pomme semble avoir trouvé une issue. Cellebrite, une société israélienne spécialisée dans la sécurité mobile, aurait trouvé la solution pour déverrouiller l’iPhone des terroristes de San Bernardino sans l’aide d’Apple.

Vers la fin du litige

Depuis quelques semaines, le FBI et Apple se sont engagés dans une bataille judiciaire à cause du refus de la marque de créer un backdoor sur ses produits. Le litige concerne le déblocage de l’iPhone de Syed Farouk, un des terroristes ayant participé à la tuerie de San Bernardino en décembre dernier. Le gouvernement américain a récemment indiqué dans un communiqué avoir trouvé la solution à ce problème en sollicitant l’aide d’un tiers. Le FBI mènerait cependant des tests pour s’assurer de la fiabilité de cette méthode.

Une obligation de protection

Pour justifier son refus, Apple a rappelé ses obligations de protection des données et de la vie privée de ses clients. “Nous avons l’obligation de protéger votre vie privée”, a déclaré Tim Cook, CEO de la marque, lors de la présentation de l’iPhone SE.

 

Sources: begeek, presse-citron, reuters

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie quotidienne