Foire aux vins 2014 : 4 astuces pour déjouer les pièges des étiquettes

Article mis à jour le 

Dans les supermarchés et hypermarchés, les vignerons se livrent à une bataille sans merci à grand renfort de communication plus ou moins tapageuse pour attirer les consommateurs. Résultat, on y trouve à la fois les meilleurs crus comme les plus médiocres. Mais comment s’y retrouver ?

Non, s’il est de coutume d’essayer un vêtement avant de l’acquérir, il n’est pas possible de goûter un vin avant de l’acheter. À moins toutefois de se rendre dans un salon spécialisé. De fait, le consommateur doit alors nécessairement s’en remettre à l’étiquette de la bouteille, qui promet souvent monts et merveilles, sans pour autant toujours remplir le contrat. Ou le piège du marketing…

Vous l’ignoriez sans doute mais à l’heure actuelle, la plupart des vignerons se tournent vers des sémiologues, des spécialistes du langage afin de mettre au point leur(s) étiquette(s). Dès lors, des agences de design définissent le nom du vin et le style de la fameuse étiquette. L’ennui, c’est qu’une belle étiquette savamment étudiée ne change en rien la qualité du produit.

Savoir déjouer les embûches

Ainsi, comme le signale Virginie Spies, sémiologue par ailleurs maître de conférence à l’Université d’Avignon, il est crucial de ne pas se faire berner par les mots employés. Par exemple, un "Château" ne permet en aucun cas de juger de la qualité d’un vin, mais indique simplement qu’un château se situe sur le domaine. Le mieux est donc plutôt de retenir les noms, appellations et autres cépages que l’on affectionne - une habitude visiblement pas si évidente pour les Français puisque plus des deux tiers avouent ne rien y connaître.

Comment choisir un vin au supermarché ?

De même, il est préférable de se méfier des promesses de prestige. En réalité, un numéro de série mis en avant ou une médaille ne renvoyant à aucun concours agricole connu est surtout un moyen d’identifier les vins les plus anecdotiques.

Évidemment, nombreuses sont les bouteilles affichant une grappe de raisin, mais celles représentant par exemple un champ de lavande sont à proscrire, car elles vendent en général plus des vacances qu’un grand cru.

L’habit ne fait pas le moine

Paradoxalement, un vin d’exception peut parfois se nicher derrière la plus banale des étiquettes. De fait, ce n’est donc pas parce que l’étiquette est moche que le vin n’est pas savoureux, et vice versa. Méfiez-vous donc des beaux produits bien habillés, car vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises…

Quid des dates des foires aux vins ?

Cora : du 20 août au 4 octobre 2014

Intercaves : du 25 août au 18 octobre 2014

Leclerc : du 1er au 15 octobre 2014

Le Repaire de Bacchus : du 4 septembre au 2 octobre 2014

Casino (y compris Géant) : du 8 au 20 septembre 2014

Auchan : du 9 au 21 septembre 2014

Intermarché : du 10 au 21 septembre 2014

Leader Price : du 10 au 21 septembre 2014

Carrefour : du 10 au 22 septembre 2014

Monoprix : du 10 au 28 septembre

Nicolas : du 10 septembre au 7 octobre 2014

Franprix : du 11 au 21 septembre 2014

Carrefour Market : du 19 septembre au 5 octobre 2014

Hyper U et magasins U : du 23 septembre au 11 octobre 2014

Simply market : du 26 septembre au 7 octobre 2014

Sources : europe1, liberation, lemonde