Food-truck : déjà 120 camions de restauration rapide répertoriés en France

Article mis à jour le 

Les food-trucks ne cessent de faire des petits dans l'Hexagone... - iStockPhoto
Les food-trucks ne cessent de faire des petits dans l'Hexagone... - iStockPhoto

Venue des États-Unis, la mode du food-truck a su rapidement s’imposer en France. La tendance de la bouffe mobile plait résolument aux Français, avec toutefois pour le moment un net avantage pour les grandes agglomérations. Pas moins de 120 food-trucks sont aujourd’hui répartis dans l’Hexagone.

Les États-Unis sont connus pour leurs idées novatrices qui, bien souvent, finissent par se retrouver aux quatre coins du monde. Le concept du food-truck ne fait pas exception et se répand aussi vite qu’une trainée de ketchup dans un gros burger. Depuis quelques mois, l’idée de s’acheter à manger dans un camion séduit grandement les Français. Et fidèles à eux-mêmes, ces fins gourmets s’attendent à des mets de qualité. Même quitte à faire la queue sur le trottoir pour les déguster ! Pas moins de 120 food-trucks sillonnent désormais les routes françaises, pour le plus grand bonheur des gourmands pressés.

À Lyon, gastronomie et food-trucks font bon ménage

Depuis l’arrivée des food-trucks, Lyon, ville gastronomique, connaît un véritable boum en matière de restauration rapide. Les camions et leur contenu aux effluves alléchantes ont envahi chaque coin de rue. Certes, les habituels menus de junk food tels que les hamburgers ou les sandwichs s’y déclinent version luxe. Mais de nombreux commerçants n’ont pas hésité à réinventer le food-truck pour se démarquer, déjà, dans cette nouvelle tendance culinaire.

Les Lyonnais peuvent ainsi savourer des spécialités siciliennes, des saveurs libanaises traditionnelles ou encore le top de la gastronomie indienne. En bref, un véritable tour du monde sans quitter le bitume !

Les food-trucks font leur trou

C’est compris, le food truck surfe sur la tendance. De nombreux restaurateurs n’ont pas hésité à prendre le train en marche et à se reconvertir. Pour lancer son propre food truck, il faut quand même compter entre 50 000 et 70 000 euros. Une somme néanmoins assez raisonnable, comparé à l’investissement d’un resto "en dur". Reste ensuite à trouver l’emplacement idéal, en tenant compte de certaines règles... En effet, pas question de poser son camion n’importe où ! Il revient à la mairie de donner les autorisations adéquates et d’assigner une place fixe qui ne troublera pas l’ordre public.


Source : rtl