Les Français toujours aussi nuls en anglais, selon l’institut EF

Article mis à jour le 

Le dernier classement de l’institut EF vient d’être publié, et les résultats ne sont toujours pas concluants pour les Français. Outre un niveau de compréhension plus que moyen s’agissant de la langue de Shakespeare, la France ne progresserait pas du tout, contrairement à la plupart de ses voisins européens.

Sans surprise, les résultats du classement EF évaluant le niveau des pays européens en anglais, la France apparaît une nouvelle fois à la traîne. Et si tout le monde sait que les Français ne sont pas bons en anglais, leur progression resterait quoi qu’il en soit déplorable, par rapport à la majorité des européens. Ainsi, la Pologne, la Hongrie et l’Espagne remontent la pente rapidement, notamment avec l’impulsion d’importantes réformes éducatives. Alors que la France conserve la dernière place de l’Union Européenne concernant la maîtrise de l’anglais.

L’institut EF considère que les réformes mises en place en France sont à la fois peu concrètes et presque inexistantes, en la matière. À la lumière du test, les candidats français s’en sortent en effet avec 4 points en-dessous de la moyenne européenne, avec 52,69 points contre 56,92 en Europe.

Les lanternes rouges hexagonales

À noter cependant que la France arbore quelques disparités d’une région à l’autre. Si l’Île-de-France, l’Alsace ou le Limousin possède un niveau plus élevé qu’ailleurs, la Basse-Normandie, la région Paca, la Franche-Comté, le Poitou-Charentes et la Lorraine sont en queue de peloton. De même, alors que Paris est en tête – même si le résultat est en retrait par rapport aux autres capitales européennes –, Marseille et Nice sont celles où la langue est la moins parlée.

D’autre part, comme partout dans le monde, ce sont les femmes qui parlent le mieux anglais. Et bien que les jeunes adultes aient en France une meilleure compréhension de la langue de Shakespeare que les autres, ce sont partout ailleurs les personnes en milieu de carrière qui s’en sortent le mieux. À l’échelle mondiale, les Danois, les Hollandais et les Suédois sont quant à eux sur le podium des meilleurs anglophones, avec près de 70 points en moyenne. La France a donc encore du chemin à parcourir.

Sources : ef.com, huffpost, savoir&connaissances