Fraude au diesel : Audi, Porsche et Skoda également concernés

Article mis à jour le 

Les marques Audi, Skoda et Porsche sont désormais dans la tourmente
Les marques Audi, Skoda et Porsche sont désormais dans la tourmente

Audi, Porsche et Skoda, filiales de Volkswagen, sont en définitive également concernés par le scandale VW. Des sources proches du constructeur automobile allemand font notamment état de la suspension, lundi 28 septembre, de responsables de la recherche et du développement d’Audi et de Porsche. 2,1 millions de véhicules Audi seraient touchés, et 1,2 million de modèles Skoda.

Les filiales telles qu’Audi, Skoda et Porsche viennent d’être éclaboussées par le scandale Volkswagen. Lundi, le conseil de surveillance du groupe Volkswagen a en effet évoqué la suspension de salariés potentiellement impliqués dans le développement des systèmes de trucage des émissions polluantes diesel. Parmi eux : des responsables de la recherche et du développement issus d’Audi et de Porsche.

Rappelons que Volkswagen avait annoncé la semaine passée que 11 millions de ses véhicules diesel disposent du logiciel de trucage. Mais parmi ces derniers, pas moins de 2,1 millions seraient de marques Audi, dont 1,42 million en Europe occidentale, 577 000 en Allemagne et 13 000 aux États-Unis. Les modèles concernés sont l’A1, l’A3, l’A5, le TT, le Q3 et le Q5. Tandis que 1,2 million de voitures seraient touchées du côté de Skoda.

Lundi, l’action Volkswagen a de nouveau dévissé après une chute d’un peu moins de 35 % la semaine dernière. Selon le Frankfurter Algemeine Zeitung (FAZ), le groupe aurait été averti dès 2011 qu’un logiciel était contraire à la législation. Et l’équipementier Bosch aurait fourni dès 2007 ledit logiciel, d’après le quotidien allemand Bild.

 

Sources : lefigaro, lemonde

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto