La facture de gaz va s’alourdir de 2,31 % au 1er novembre

Article mis à jour le 

Au 1er novembre, une augmentation moyenne de 2,31 % hors taxes des tarifs réglementés du gaz est à prévoir. Mais il n’est pas exclu que ceux de l’électricité connaissent un sort identique…

Cet hiver, la facture d’énergie s’alourdit. D’après le délibéré du gendarme de l’énergie, rendu public jeudi 23 octobre au Journal Officiel, les tarifs réglementés du gaz naturel vont faire l’objet d’une augmentation moyenne de 2,31 % hors taxes au 1er novembre. Il s’agit de la seconde augmentation consécutive après la hausse de 3,9 % mise en œuvre le 1er octobre.

Quelque 7 millions et demi de foyers sont touchés par ce changement. Alors que les logements avec chauffage au gaz seront concernés par une hausse de 2,2 %, l’augmentation s’élèvera à 0,8 % pour ceux utilisant uniquement cette énergie pour la cuisson, et à 1,4 % pour ceux s’en servant pour l’eau chaude et la cuisson.

En dépit de l’augmentation à venir, le prix du gaz restera néanmoins en dessous de son niveau de janvier.

Faut-il s’attendre à une augmentation des tarifs EDF ?

Côté électricité, il faut aussi s’attendre à une augmentation. Dans ce cadre, les tarifs réglementés pourraient décoller de 2,5 % hors taxes au cours des semaines à venir, d’après une information de Enerpresse. À noter qu’au printemps dernier, la ministre de l’Énergie Ségolène Royal avait permis l’annulation de l’augmentation de 5 % prévue en août. Mais le Premier ministre Manuel Valls avait alors aussitôt fait savoir qu’une hausse serait appliquée en automne.

Sources : lemonde, leparisien