Froid : 3 astuces pour lutter contre les maux de l'hiver

Article mis à jour le 

À chaque vague de froid, c'est la même chose : toux, maux de gorge, de tête, de ventre… Des symptômes qui dans la plupart des cas ne nécessitent pas de consultation chez le médecin, mais qui peuvent toutefois être évités. Voici quelques conseils.

Tous les ans, à l'approche du mois de décembre, vous n'échappez pas aux affres de l'hiver. Si toutefois les symptômes ne vous obligent dans ce cas que très rarement à faire appel à un médecin, à moins qu'ils s'étendent sur plus de 48 heures, le fait de devoir se rendre au travail dans ces conditions n'est alors pas ce qu'il y a de plus commode. Cependant, différentes astuces permettent de se prémunir contre les nombreuses maladies traînant à l'approche et durant la période hivernale.

Ne pas négliger l'hygiène

Au cours des pics épidémiques ou par exemple quand un proche est malade, il faut impérativement veiller à se laver les mains le plus souvent possible, aussi bien lorsqu'on arrive à la maison, au travail ou encore après avoir utilisé les transports en commun. À noter que dans le cas d'une gastro, il ne faut pas oublier de (re)passer ses toilettes, lavabos à la javel. De même, il est alors préférable de nettoyer les interrupteurs et les poignées de porte avec une lingette antibactérienne. Enfin, dans le cas où le parent d'un enfant âgé de moins de 3 ans serait malade, la meilleure des solutions reste le port d'un masque, selon les pédiatres.

Toujours côté hygiène, les pharmaciens recommandent également de ne pas négliger le nettoyage des fosses nasales à l'aide de sérum physiologique, et ce de façon à éviter toute infection.

Assainir l'atmosphère

Lutter contre les bactéries, c'est aussi veiller à l'assainissement de l'atmosphère de son habitat, par exemple via la pulvérisation d'une essence au thym ou à l'eucalyptus. À noter cependant qu'il faut dans ce cas laisser le produit agir environ dix minutes avant d'aérer l'environnement. Attention : ce type de produit est inadapté pour les enfants et les épileptiques.

Bien dormir, bien manger et faire du sport

Reste que la meilleure des médecines préventives n'est autre que l'hygiène de vie. Ainsi, le fait de bien dormir, bien manger et faire du sport fait bénéficier d'une meilleure forme et renforce donc les défenses immunitaires. Résultat : l'on est de fait moins sensible aux maladies environnantes…

Sources : pharmaciegrillon, Pratique.fr