FW13, la tomate du futur qui ne pourrit jamais

Article mis à jour le 

Le semencier Syngenta vient d'inventer une tomate se conservant indéfiniment, et ce sans perdre sa saveur.

Après le chocolat qui ne fond pas et la pizza impérissable, c'est au tour de la tomate de se mettre à la page du futur. Il y a peu, le semencier Syngenta a en effet mis au point une tomate se conservant très longtemps sans perdre de goût. De petit calibre, celle-ci n'est non pas rouge, mais couleur miel. Pour contourner l'échéance de la péremption, FW13, de son petit nom, ne pourrit pas mais se dessèche. Ainsi, elle devient petit à petit comme un raisin de Corinthe, flétrie par le temps mais toujours comestible. Ce légume pas comme les autres serait délicieux et concentrerait une dose importante de sucre. À noter qu'à l'heure actuelle, le semencier Syngenta ne dispose que de quelques plants basés dans le sud de la France. Reste à savoir si un tel légume pourrait attirer les consommateurs.

Un légume obtenu grâce à un croisement

Découverte grâce à un croisement, la tomate FW13 n'est pas un OGM, et pour cause : les tomates OGM sont prohibées en Europe. Pour la mettre au point, les chercheurs ont croisés plusieurs variétés entre elles : des variétés commerciales avec des tomates anciennes ou sauvages que l'on trouve en Amérique du sud. Connues pour être résistantes aux maladies, ces dernières sont aussi plus solides que les autres.

En pratique, les chercheurs ont disposé un peu de pollen de celles-ci dans une fleur de variété courante, puis patienté 4 mois jusqu'à ce que les premiers fruits murissent. Et ainsi de suite jusqu'à trouver la bonne combinaison. En moyenne, dix années sont nécessaires pour découvrir une nouvelle variété exploitable. Au cours des années 90, le principal objectif était de concevoir des tomates à la fois solides et à même de résister au transport. Une priorité depuis longtemps atteinte, puisque les tomates d'aujourd'hui se gardent environ quatre fois plus longtemps que par le passé.

Mais désormais, les agronomes cherchent plutôt à développer des tomates résistantes aux maladies de façon à limiter les pesticides. Mieux : ces derniers recherchent également des légumes qui ont du goût – une bonne nouvelle pour les consommateurs. Cependant, il est déjà possible de consommer de bonnes tomates à l'heure actuelle. Pour ce faire, il est important de bien respecter la saison : c'est en été que l'on trouve les meilleures. Aussi, n'oublions pas que le froid détériore fortement le goût, raison pour laquelle il est conseillé de la conserver à température ambiante.

À lire aussi : 3 astuces pour reconnaître le bon fruit au premier coup d'œil

Sources : huffpost, doctissimo