Il gagne 10 000 $ chaque mois en inscrivant des messages sur des patates

Article mis à jour le 

Alex Craig, un jeune entrepreneur, propose d'envoyer des messages écrits sur des pommes de terre...
Alex Craig, un jeune entrepreneur, propose d'envoyer des messages écrits sur des pommes de terre...

Alex Craig, un jeune Texan de 24 ans, a gagné 30 000 dollars en l’espace de trois mois grâce à une idée pour le moins étrange. Son principe : permettre à tout un chacun d'envoyer un message anonyme en l’écrivant sur une patate.

Vous ne connaissez probablement pas la start-up Potato Parcel. Pourtant, cette dernière a permis à son jeune créateur, Alex Craig, d’amasser 30 000 dollars en l’espace d’un mois. Créée en mai 2015, celle-ci permet aux clients d’envoyer un message anonyme inscrit sur une pomme de terre. Le concept a beau sembler ridicule, les résultats sont là. Concurrençant le marché des cartes de vœux, l’entrepreneur de 24 ans gagne actuellement 10 000 dollars chaque mois. Interrogé par Mashable, Alex Craig a déclaré qu’à contrario des innombrables applications et nouvelles technologies tentant inlassablement de révolutionner le monde, il a souhaité botter en touche avec quelque chose de plus terre à terre.

 

Une idée "stupide" mais qui fait mouche

Au moment de lancer le projet, la compagne de Craig a soutenu qu’il s’agissait de l’idée la plus débile jamais entendue. Il n’empêche : 24 heures lui ont suffi à récolter 2 000 dollars de commandes, après avoir diffusé le concept via le réseau social Reddit. Et depuis, Alex Craig reçoit 750 à 1 000 commandes chaque mois. Sa seule mission : inscrire des messages au marqueur indélébile sur des pommes de terre.

À noter que deux formats de patates sont disponibles pour envoyer un message. La première option est une formule à 7,99 $ (7 €) avec 100 caractères, et l’autre une à 9,99 $ (8,60 €) avec 140 caractères – il s’agit alors d’une patate extra-large.  Face à de tels résultats, Alex Craig est déjà parvenu à créer des filiales au Canada, en Australie et au Royaume-Uni. Reste maintenant à savoir si quelqu'un souhaitera s’emparer du flambeau dans l’Hexagone.

 

Sources : CNBCslate