Garder la ligne de nos jours, plus difficile qu'il y a 30 ans ?

Article mis à jour le 

Une étude affirme qu'il est aujourd'hui plus difficile de perdre du poids qu'il y a 30 ans
Une étude affirme qu'il est aujourd'hui plus difficile de perdre du poids qu'il y a 30 ans

Il y a 30 ans, perdre du poids était beaucoup plus facile, comme le fait remarquer une étude parue dans la revue scientifique Obesity Research & Clinical Pratice. Le poids moyen de la population actuelle est supérieur à celui des années 80, malgré un régime alimentaire et des exercices physiques similaires.

Le surpoids est un problème auquel hommes et femmes tentent de faire face en recourant aux régimes et/ou en pratiquant le sport. Pourtant, d’après une récente étude, perdre du poids de nos jours est bien plus difficile qu’il y a 20 ou 30 ans.

 

Une différence sur plusieurs décennies

Selon l’étude publiée dans Obesity Research & Clinical Practice, perdre du poids était plus facile ces trois dernières décennies. Pour arriver à cette constatation, des scientifiques se sont penchés sur le cas de 36 400 Américains de 1971 à 2008 et sur les activités physiques réalisées par 14 419 individus de 1988 à 2006. Les chercheurs ont passé au crible les données liées à la nourriture, l’activité physique, l’âge et l’IMC des sujets. Ils ont ainsi découvert qu’une personne vivant en 2006 et consommant la même quantité de nourriture qu’une autre au même mode de vie ayant vécu en 1988, avait un indice de masse corporelle supérieur de près de 2.3 points.

 

La faute à…

Quels sont facteurs permettant d’expliquer cette différence ? L’écart viendrait de la consommation des produits chimiques contenus dans la nourriture actuelle. Ces éléments non naturels affecteraient la manière dont notre corps digère les aliments. Les chercheurs ont également relevé que la consommation croissante de médicaments facilite la prise de poids. Le tout, sans compter qu’au cours des dernières décennies, les bactéries de la flore intestinale ont pu se développer au point de favoriser la prise de poids chez certains individus.

 

Sources : glamour, slate