"Gavé, Allô, Badant"… le dictionnaire du "parler jeune"

Article mis à jour le 

Difficile d’être toujours dans le coup avec tous ces mots qui changent de sens, de formes voire de sons selon les régions. Certains peuvent paraître barbares ou sortir de nulle part, pourtant chaque expression a son histoire. Toutes les semaines, Pratique.fr vous aide à déchiffrer quelques expressions employées par les jeunes.

Allô : interjection qui signifie l’incompréhension, l’aberration face à son interlocuteur.

Etymologie : il vient bien évidemment de la fameuse interjection que l’on utilise au téléphone au début d’une conversation. Il a ensuite été repris pour montrer son incompréhension dans une phrase. Inspiré probablement du "allô la lune, ici la terre", il permet d’ironiser gentiment sur l’ignorance de son interlocuteur.

En 2013, "Allô" se transforme légèrement en "Allô quoi", il est remis au goût du jour avec l’utilisation abusive qu’en fait Nabilla, une "personnalité" de la télé réalité. Il lui est désormais relié puisqu’elle l’a déposé comme étant sa réplique à l’INPI (Institut National de Propriété Intellectuelle) en avril dernier.

"T’as pas compris comment marche Twitter ? Non mais allô !"

Petite variante avec la citation de la fameuse Nabilla en guise d’exemple :

"T’es une fille et t’as pas de shampoing, non mais allô quoi, c’est comme si j'te dis, t'es une fille, t'as pas de cheveux."

Gavé :

1. adverbe de quantité utilisé pour appuyer un propos.

Etymologie : il vient de la région bordelaise et peut se remplacer par "trop", "vraiment" ou "super".

"C’était gavé bien cette soirée hier soir."

 "Y’avait gavé de monde."

2. participe passé du verbe "gaver" que l’on utilise pour parler de quelque chose qui nous énerve.

"Ça m’a bien gavé cet examen."

Bader : verbe qui signifie avoir une angoisse, une inquiétude.

Etymologie : Il vient de l’adjectif anglais "bad" qui signifie "mauvais".

"Comment j’ai trop badé hier soir devant le film".

"C’est trop badant ton histoire ".

Ma gueule : nom commun qui marque un fort lien entre le locuteur et son interlocuteur.

Il peut être remplacé par "mon pote" et intervient souvent lorsqu’ils se saluent. Attention à ne jamais le séparer du pronom possessif "ma" auquel cas il perd de son sens. 

Etymologie : On lui ajoute souvent le préfixe "wesh" ce qui donne généralement : "Wesh ma gueule, ça va ou quoi ? "

Frais : adjectif qui marque l’adhésion du locuteur pour quelque chose, on peut le remplacer par "ça gère".

Etymologie : Il vient de l’anglais "cool" qui signifie frais.

"Elle est trop fraîche ta chanson."

"On se retrouve tous ce soir au bar, frais !"

En attendant le prochain article du dico des jeunes, vous pouvez toujours enrichir votre vocabulaire avec le dernier article du dico des jeunes.

Sources : Wiktionnaire ; dico-des-mots ;  urbandictionary.com