Les généralistes pourraient fermer leurs cabinets du 24 au 31 décembre

Article mis à jour le 

Lundi 20 octobre, la confédération des syndicats médicaux français à appeler à la fermeture des cabinets de médecins généralistes du 24 au 31 décembre. Objectif : s’opposer au projet de loi santé de Marisol Touraine en vue de prochaines négociations.

Lors du réveillon, cette année, méfiez-vous de l’indigestion d’huitres, de foie gras et autres buches. Car il est probable que le cabinet de votre médecin généraliste soit fermé. L’UNOF-CSMF, la branche généraliste de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) fait en effet pression sur le gouvernement. Le syndicat vient en effet d’appeler l’ensemble des médecins généralistes à la fermeture de leurs cabinets du 24 au 31 décembre.

L’UNOF-CSMF s’oppose notamment à l’autorisation pour les pharmaciens de pratiquer des vaccins, ou encore au blocage du prix de la consultation à 23 euros. À noter que ces nouvelles dispositions établies au sein de la loi santé ont été rendues publiques au cours de la semaine passée par la ministre de la santé, Marisol Touraine. En outre, le désaccord touche également l’augmentation des contraintes administratives auxquelles devra faire face le médecin généraliste, qui pourrait se voir aggraver par l’extension du tiers payant. Affaire à suivre.

Sources : lefigaro, nouvelobs