Une Google car à l’origine d’un accident en Californie… à 3 km/h

Article mis à jour le 

Un accident s'est produit pour la première fois entre un humain et une Google car automatique
Un accident s'est produit pour la première fois entre un humain et une Google car automatique

Une Google car en mode automatique a provoqué pour la première fois un accident, le 14 février à Mountain View, d’après une information de TheVerge du 29 février.

Comme quoi, la technologie n’est pas toujours infaillible. Si 17 accidents impliquant des véhicules automatisés, depuis l’autorisation de mise en circulation de la Google Car, s’étaient précédemment produits, ceux-ci ne mettaient pas en cause une voiture en mode automatique. Or, le site TheVerge a rapporté lundi 29 février la survenue d’un accident illustrant précisément ce dernier cas de figure. Une première. Le "carambolage" en question a eu lieu dans la ville de Mountain View.

Un accident… à 3 km/h

Selon les informations transmises au DMV californien, le département des véhicules motorisés, la Google car se trouvait à un croisement et s’apprêtait à tourner à droite, lorsqu’elle est arrivée au niveau de sacs de sable empêchant son passage. Dès lors, elle s’est déportée sur la gauche et a touché un bus public qui était en train de la doubler. Si le bus se déplaçait à 25 km/h, la Google car n’excédait quant à elle pas les 3 km/h.

Tout en concédant qu’elle est clairement fautive dans ce cas de figure, l’entreprise Google a déclaré que de telles incompréhensions entre conducteurs humains sont monnaie courante sur la route.

 

Sources : bfmtv, ledauphine

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech