Google vous fait grimper jusqu’au sommet de la Tour Eiffel

Article mis à jour le 

Si les files d’attentes sans fin et la chaleur intense sont des obstacles pour ne pas aller vous cultiver pendant vos vacances, peut-être opterez vous pour admirez le panorama de la dame de Fer sans quitter votre canapé. Le géant Google a encore frappé, et cette fois-ci, il réalise le rêve de nombreuses personnes à travers le monde : visiter la tour Eiffel en un clic.

Le musée numérique, Google Cultural Institute, s’est associé à la société d’exploitation de la Tour Eiffel (SETE), et ouvre l’accès aux internautes d’un site dédié à la Tour Eiffel. La visite se compose de trois expositions retraçant l’historique de l’œuvre de Gustave Eiffel mais également d’une visite virtuelle du monument le plus touristique du monde.

Une visite virtuelle et interactive

Disponible en 4 langues (Français Anglais, Espagnol et Portugais), ce musée permet de découvrir de façon ludique la création du monument en évitant la moindre sensation de vertige !

Depuis votre ordinateur, tablette ou bien smartphone, le musée numérique propose de découvrir son histoire : de sa construction à son inauguration en passant par ses premiers visiteurs. Le site regroupe ainsi photographies, gravures, enregistrements - dont le très rare commentaire audio de Gustave Eiffel destiné à ses enfants -, permettant aux visiteurs de découvrir l’univers de la célèbre Tour, depuis leur salon.

Admirez le Champ-de-Mars depuis chez vous

Avec 6 millions de visiteurs payants, la Tour Eiffel sera désormais visitée gratuitement et numériquement par un plus large nombre d’internautes. En effet, grâce au système similaire à celui de Google Street View, n’importe quelle personne dotée d’une connexion internet peut profiter de la vue panoramique à 360° du 2ème étage jusqu’au sommet de l’imposante Tour. On pourra alors se délecter de la vision vertigineuse du Champs-de-Mars ou d’autres point de vue permettant d’admirer au loin d’autres monuments célèbres de la capitale.

Et si certains sont dubitatifs quant au succès de ce musée numérique, pas d’inquiétude à avoir. Pour Jean-Bernard Bros, président de la SETE, ce musée servira au contraire à leur fournir "plus d’informations avant leur visite". Par ailleurs, cette union du virtuel et de l’acier rend l’accès possible à un monument que beaucoup de personnes n’auraient pu visiter en d’autres occasions.

Sources : Tour-Eiffel.fr et Lepoint