Google Glass, c’est vraiment fini ?

Article mis à jour le 

Jeudi 15 janvier, la firme de Mountain View a annoncé avoir mis fin à la phase "Explorer" de son projet Google Glass. Une information qui ne présage rien de vraiment bon pour la suite.

Google va-t-il petit à petit passer à la casse son célèbre projet de lunettes à réalité augmentée qui fascinait tant les aficionados et détracteurs du 1984 de Georges Orwell ? Quoi qu’il en soit, la firme de Mountain View a fait passer un message inquiétant, jeudi 15 janvier, soulignant la mise à l’arrêt du projet Google Glass.

Toutefois, l’annonce du géant du web laisse planer quelques doutes. Car si le message est clair, le fin mot de l’histoire ne parle pas d’arrêt définitif. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est ici question de la phase "Explorer" du dispositif. Rappelons que cette dernière consistait à offrir la possibilité à quelques expérimentateurs acceptant de se délester de 1 500 dollars de tester l’appareil en question.

Or, Google a indiqué que le lundi 19 janvier serait le dernier jour pour commander les lunettes. Tout en précisant poursuivre son travail sur le système, et qu’il sera prochainement possible de voir de nouvelles versions des Glass. Reste cependant qu’en pratique, ces lunettes ont toujours suscité un intérêt limité auprès du grand public. Parmi les exceptions notables, l’on notera qu’un chirurgien avait utilisé l’appareil pour opérer une patiente à l’épaule, et que la SNCF avait affirmé le faire tester à ses agents, fin 2014.

Sources : sciencesetavenir, bienpublic