Google obtient le premier permis pour voiture automatique

Article mis à jour le 

Grande première mondiale aux États-Unis. L'état du Nevada vient d'émettre un permis pour voiture automatique, a indiqué le Nevada Department of Motor Vehicules. L'heureux bénéficiaire du sésame n'est autre que Google.

Alors que l'état du Nevada autorisait en 2011 les voitures automatiques de Google à circuler sur ses routes, ce dernier vient d'attribuer le premier permis pour voiture automatique à une Toyota Prius Google Car. Un grand pas en avant pour le prototype du géant de l'informatique.

Le futur, c'est maintenant ?

Cette évolution aux faux airs de science-fiction montre toutefois quelques limites : deux personnes devront en effet se trouver à bord du véhicule. Selon les experts, les résultats des premiers essais sur les routes de Carlson City et de Las Vegas ont néanmoins montré que les voitures automatiques de Google, équipées entre autre de caméras et de capteurs sensoriels, étaient aussi sûres sinon plus, que de véritables conducteurs.

À l'heure où les pilotes automatiques se sont largement banalisés dans les avions de ligne, les ingénieurs de Google tablent sur l'ouverture prochaine d'un marché colossal.