Google planche sur des prises de sang… sans aiguille

Article mis à jour le 

Google envisage de mettre en oeuvre prochainement des prise de sang sans aiguille
Google envisage de mettre en oeuvre prochainement des prise de sang sans aiguille

Google X, le laboratoire de Google, vient de voir l’une de ses innovations validée par le bureau américain des brevets. Il est question cette fois d’une prise de sang sans aiguille.

Avis aux personnes ne supportant pas les aiguilles : Google X envisage un système de prise de sang se passant du fameux outil piquant. Le laboratoire de recherche de Google avait déposé en décembre 2014 un brevet auprès de United States Patent and Trademark Office en ce sens. Or, le bureau américain des brevets a validé ce dernier récemment, selon une information de Clubic.

Le nouveau système de prélèvement de sang repose sur la capillarité sanguine, et est annoncé sans douleur. Concrètement, la technique vise à prélever une faible quantité de sang située à proximité de la surface de la peau. À cet effet, un dispositif sous pression aspire le sang sous l’épiderme. Reste que la quantité aspirée n’est pas aussi importante que lors d’une prise de sang traditionnelle, mais suffisante pour tester notamment le glucose. Une méthode pratique, donc, pour les personnes concernées par le diabète et contrainte de vérifier leur taux de glycémie.

Sans surprise, la firme de Mountain View souhaite par ailleurs ajouter à son système une montre connectée servant justement à passer au crible les résultats obtenus. Ce n’est pas la première fois que Google manifeste son intérêt pour le marché de la santé. Rappelons qu’en 2014, le Google Lab avait entre autres évoqué un projet de lentilles de contact mesurant le taux de glucose dans les larmes. Sans compter le souhait côté nanotechnologies de mettre en œuvre des nanoparticules pour déceler plus aisément le cancer.

Il faudra néanmoins s’armer de patience avant de voir de tels projets se concrétiser réellement.

 

Sources : futura-sciences, journaldesfemmes