Grâce aux filles, les Lego ont le vent en poupe

Article mis à jour le 

Un peu plus de deux ans après avoir été consacré jeu le plus populaire de tous les temps, la marque de jouets Lego semble être parvenue à toucher un public qui n'avait jusqu'ici que trop rarement goûté à l'assemblage de briques : les filles. Avec ce nouveau phénomène, les ventes de la marque danoise ont atteint des sommets en 2012, emmagasinant un bénéfice net de 35 %.  

Et si les Lego se faisaient prochainement l'apanage des filles à l'instar des célèbres Barbie ? Notamment grâce à l'introduction des Lego Friends en 2012, une gamme de produits destinés aux filles, la marque Lego a enregistré l'an passé une croissance étonnante. Le décollage des ventes de ces jouets a ainsi fait augmenter le bénéfice net de la marque de 35 %, à quelques 752 millions d'euros. En parallèle, le chiffre d'affaires s'est quant à lui accru de 25 %.

 

Dans son rapport annuel, Lego a mis en avant le "succès colossal" de sa gamme Lego Friends. Tant et si bien que les capacités de production des usines Lego n'ont pas été en mesure de répondre entièrement à la demande, notamment pendant les fêtes de fin d'année. À l'image des années précédentes, le groupe Lego a enregistré une croissance importante en 2012. Conséquence, la part de marché mondiale du groupe dans le secteur du jouet à la fin 2012 représente dorénavant 8,6 %, contre 7,1 % en 2011.

De l'avis des spécialistes, pourtant, les marchés européens et nord-américains du secteur du jouet connaitront en 2013 d'importantes difficultés économiques auxquelles Lego ne devrait pas échapper. Résultat : le succès pourrait être de courte durée, avec un taux de croissance plus faible que les années précédentes.

À noter que le site internet Lego Friends et ses multiples animations (vidéos, mini jeux, coloriage à imprimer) permet aux plus jeunes de prolonger l'aventure de leurs personnages sur ordinateur. Du marketing aux faux airs de storytelling pour le moins astucieux et bien pensé.

Source : Lego, Metro