Votre graisse peut vous aider à combattre les infections

Article mis à jour le 

La graisse, dans une certaine mesure, favorise la bonne santé d’un organisme, comme le rappelle une nouvelle étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Californie. Et pour cause, les cellules adipeuses auraient une fonction antimicrobienne.

Non, l’idée n’est pas de vous lancer dans un marathon de junk food et prendre 30 kg. D’autant plus que les mauvaises graisses entrainent de nombreuses pathologies, notamment cardiovasculaires. Néanmoins, des chercheurs de l’Université de Californie, étude à l’appui, souligne que la graisse a un rôle vital s’agissant de combattre les infections.

En pratique, ceux-ci ont mené leurs recherches sur des souris et observé que les cellules adipeuses de ces rongeurs sécrètent de la cathélicidine, un antimicrobien, dès lors qu’il s’agit de lutter contre un Staphylocoque doré. Ainsi, le produit en question interagit avec les membranes cellulaires des bactéries de façon à les stopper. Problème : si ce phénomène se constate, il est pour l’heure impossible de l’expliquer.

En parallèle, les scientifiques ont remarqué que les souris ne disposant pas de graisses en suffisance ont été plus sensibles aux infections, et parfois gravement touchées. Or, il est probable que les cellules adipeuses humaines, qui libèrent également de la cathélicidine, aient le même effet sur certaines bactéries. Pour autant, inutile d’opter pour une pension complète dans vos fast-foods préférés, car les chercheurs estiment que l’obésité entraîne davantage de problèmes de santé que la graisse n’est à même d’en régler. Résultat : l’idéal est de trouver un entre deux, avec un peu de graisse, mais pas trop.

Sources : pourquoidocteur, gizmodo, rtl.be