Au grand dam des médecins, les enfants délaissent le petit déjeuner…

Article mis à jour le 

Une enquête du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) montre que les enfants ont moins pris leur petit déjeuner en 2013 par rapport à 2010.

Le petit déjeuner est souvent considéré comme le repas le plus important de la journée : il apporterait en effet assez de sucres lents pour aider à maintenir de bonnes performances au cours de la matinée. Pourtant, le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) a publié le 14 mars les résultats d’une enquête sur les habitudes d'alimentation des Français. Conclusion de l’enquête : les Français prennent de moins en moins de petit déjeuner.

Les enfants particulièrement concernés

Cette situation ne concerne pas que les adultes : le Crédoc a remarqué que les enfants étaient toujours plus nombreux à ne pas prendre de petit déjeuner le matin. Alors que seuls 11% d’entre eux sautaient au moins un petit déjeuner par semaine en 2003, ils sont maintenant 29% à la faire.

Les raisons du phénomène

Pour le Crédoc, ce phénomène est dû au fait que les Français créent de nouveaux rythmes de consommation. Comme le rappelait il y a un an la directrice du département "Consommation" du centre, ce changement vient du fait que le petit déjeuner est désormais pensé de manière différente. Auparavant perçu comme un rituel, c’est désormais un repas plus libre dépendant de l’individualisation croissante des comportements dans les familles.

Des études sur le système hormonal ont également montré que les enfants avaient plus tendance que les adultes à avoir moins faim le matin à cause d’une molécule : le cortisol. Ce dernier augmente le taux de sucre dans l’organisme et cause donc un manque d’appétence.

Reste que le petit déjeuner a pourtant un impact résolument positif sur l’organisme : le petit déjeuner français fait figure de bon exemple et se rapproche beaucoup d’un petit déjeuner idéal. Si vous préférez changer vos habitudes matinales, toutefois, de nombreuses opportunités s’offrent à vous.

Sources : Pratique.fr, Crédoc, Le Monde