Pendant la grève des pharmaciens, où trouver ses médicaments ?

Article mis à jour le 

Compte tenu de la "journée sans professions libérales", à peine 10 % des pharmacies devraient ouvrir leurs portes, ce mardi 30 septembre. Mais comment procéder en cas d’urgence ?

Si vous aviez prévu de faire des réserves de sirop pour la toux ou de pastilles pour la gorge aujourd’hui, c’est raté. Pour contrer la réforme souhaitée par le gouvernement au sujet des professions réglementés, une "journée sans professions libérales" est organisée ce mardi 30 septembre. Résultat, un peu plus de 90 % des pharmacies sont en grève ce jour.

Compter une vingtaine de pharmacies par département

D’après une information d’Europe 1, environ vingt pharmacies devraient être réquisitionnées dans chaque département pour permettre aux clients d’accéder à leurs traitements. Mais il n’empêche que les grandes croix vertes seront pour la plupart éteintes ce mardi : la Bretagne enregistre ainsi 100 % de grévistes, et Paris 90 %.

Où trouver une adresse pour se fournir en médicaments ?

Afin de savoir où sont les pharmacies réquisitionnées, le mieux est de se rendre sur le site de l’Agence régionale de santé (ARS) et de sélectionner celle la plus proche de chez vous. Vous y trouverez alors une bonne partie des établissements ouverts ce mardi.

En outre, hôpitaux et cliniques – mais c’est également le cas des devantures de pharmacies fermées – mettront à disposition la ou les adresses des lieux les plus proches où trouver des médicaments.

2 000 pharmacies ouvertes sur 22 000

Dans l’ensemble, comme l’indique au Figaro la présidente de l’Ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, ce sont 2 000 pharmacies qui seront d’astreinte, sur un total de 22 000. À noter cependant que ces dernières traiteront en priorité les cas d’urgence.

Sources : europe1, lefigaro, ars-sante