Hélène Darroze, meilleure "femme chef" du monde

Article mis à jour le 

Hélène Darroze - copyright Wikimedia commons
Hélène Darroze - copyright Wikimedia commons

Le 1er juin, Hélène Darroze, chef cuisinier aux multiples étoiles de 48 ans, recevra à Londres le prix Veuve Cliquot attribué par le “World’s 50 Best Restaurants”. À la tête de deux restaurants, elle espère être une inspiration pour toutes les femmes.

À 48 ans, le chef Hélène Darroze, en charge d’un prestigieux restaurant parisien et de l’hôtel The Connaught à Londres, a reçu le très prestigieux titre de “Meilleure femme chef du monde”. Elle succède à de grands noms de la gastronomie tels que Helena Rizzo, Anne-Sophie Pic, Elena Arzak ou encore Nadia Santini.

Un parcours étonnant

Née à Mont-de-Marsan au sein d’une famille de restaurateurs, Hélène ne se découvre pas immédiatement d’affinités particulières pour la cuisine. Elle commence des études de commerce avant de se lancer dans le monde culinaire avec Alain Ducasse, chef du Louis XV à Monaco. La magie opère alors aussitôt.

La rencontre entre Hélène Darroze et l’art culinaire fait naître une nouvelle étoile de la gastronomie. Après ce coup de foudre, Hélène se consacre entièrement à la cuisine. Parmi ses plats de prédilection se trouvent le Tartare d’huître en gelée de caviar de France et velouté de haricots maïs ou l’escaoutoun, une spécialité typiquement landaise.

Une inspiration pour les femmes du monde entier

Selon William Drew, rédacteur de “The World’s 50 Best Restaurants”, ce sont les réalisations exceptionnelles, la passion d’Hélène pour les produits hors du commun et son dévouement à l’art culinaire qui lui ont permis de remporter ce prix prestigieux. Modeste, Hélène Darroze ne désire qu’une chose : être une inspiration pour toutes les femmes. À commencer par ses filles, qu’elle encourage à suivre leur passion.


Source : sudouest