Hell Is Other People : une appli pour esquiver ses amis

Article mis à jour le 

Comme disait Jean-Paul Sartre dans sa pièce de théâtre Huis-Clos, "l'Enfer, c'est les autres". Reprenant cette célèbre réplique au pied de la lettre, le développeur américain Scott Garner a mis au point en se basant sur l'application FourSquare un système permettant d'éviter ses amis.

Jusqu'ici, vous aviez sans doute déjà entendu parler de l'application FourSquare, un programme offrant la possibilité à tout un chacun de se connecter sur un système afin de géolocaliser ses contacts. Une façon astucieuse pour, par exemple, croiser ses amis plus régulièrement. Mais Scott Garner a eu l'idée d'inverser le dispositif pour permettre à qui veut d'esquiver ses proches. Pour ce faire, l'application baptisée Hell Is Other People est capable d'avertir son utilisateur dès que ce dernier traverse une zone où il est susceptible de rencontrer ses amis, ou à l'inverse les endroits où il ne les trouvera pas.

Ainsi, Hell is Other People va se servir des données de localisation de vos contacts FourSquare afin d'établir une carte Google répertoriant les "zones de sécurité à distance optimale". Une bonne façon de ne jamais croiser la route de certains de vos amis. À noter que les points orange symbolisent les lieux où se situent probablement vos amis, tandis que les points verts représentent la zone sans risque.

Plus un projet artistique ironique qu'un outil fonctionnel

Comme l'explique Garner au site internet Cnet, qui se considère comme un ex "anxieux social", Hell is Other People s'apparente davantage à un projet artistique qu'à un outil véritablement fonctionnel. Ce qui n'empêche pas, néanmoins, le programme d'avoir une vraie utilité. En mai dernier, des testeurs et Garner en personne ont passé six heures dans les fameuses zones de sûreté identifiées par l'application. Résultat : pas une connaissance ne s'est inopinément présentée.

Hell is Other People: Walk One from Scott Garner on Vimeo.

Ce projet n'est pas anodin pour Scott Garner, qui avoue détester les réseaux sociaux – celui-ci a d'ailleurs été amené pour la première fois à s'inscrire sur certains d'entre eux dans le seul but de tester son programme. Reste qu'à l'heure où il est de plus en plus difficile d'échapper à l'emprise des réseaux, et où l'exposition sociale en ligne non désirée est dorénavant monnaie courante, Hell Is Other People propose une expérience d'anti-réseau social bien pensée. Un programme qui pourrait à l'avenir faire le bonheur des anxieux pour qui les interactions sociales sur internet sont un cauchemar. Encore faudra-t-il attendre la sortie officielle de ladite application pour en profiter.

Tenter l'expérience HellIsOtherPeople en béta

Sources : TheVerge, Cnet, LeJournalDuGeek