Les heures supplémentaires accentuent le risque d'AVC

Article mis à jour le 

Les risques d'AVC, entre autres, seraient nettement augmentés, lorsque l'on passe plus de 40 heures au bureau par semaine...
Les risques d'AVC, entre autres, seraient nettement augmentés, lorsque l'on passe plus de 40 heures au bureau par semaine...

Une étude menée par des chercheurs Suédois révèle que les heures supplémentaires favorisent l’apparition des AVC ou des maladies coronariennes, chez les salariés. Passer ainsi plus de 55 heures au bureau par semaine provoquerait graduellement l’apparition de ces pathologies.

Voici une nouvelle qui risque d’effrayer les bourreaux de travail : les heures supplémentaires favorisent les AVC et les maladies coronariennes, à long terme. Cette déduction provient d’une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Umea. Ceux-ci se sont appuyés sur les données de 25 études réalisées sur 603 838 personnes à travers plusieurs pays.

 

Les heures supplémentaires, un danger ?

Cette nouvelle étude suédoise a pris en compte de nombreux paramètres. Ainsi, ont également été passé au crible les autres facteurs de maladies cardiovasculaires comme le tabagisme, l’alcoolisme ou encore la sédentarité.

Il en est ressorti que les employés travaillant plus de 55 heures par semaine avaient 33% plus de chance d’avoir un AVC, et 13% de de plus de contracter une maladie coronarienne. Ces risques ne seraient pas tant liés aux heures de travail qu’au stress que le corps endure en travaillant au-delà de ses limites. Toutefois, les AVC et les maladies coronariennes n’apparaissent pas comme par enchantement au bout des 55 heures. Les risques se renforcent au fur et à mesure que le temps passe. Ainsi, les personnes présentes au bureau durant 41 ou 48 heures ont 10% plus de chance d’avoir un AVC ou un infarctus. Tandis que ceux qui travaillent entre 49 et 54 heures ont 27% plus de risques de contracter ces deux affections.

 

Comment éviter cela ?

Dans certains domaines, réduire les heures supplémentaires est difficile, voire impossible. Aussi, le Docteur Tim Chico, consultant en cardiologie, conseille aux travailleurs de passer le moins de temps possible en position assise. Il recommande également aux travailleurs d’augmenter leurs activités physiques afin de délasser le corps et d’améliorer l’alimentation, pour que cette dernière ne facilite pas l’apparition des AVC et des maladies coronariennes.

 

Sources : news.doctissimo, metronews

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Santésanté