High-tech : Microsoft veut lancer un soutien gorge connecté

Article mis à jour le 

Une équipe de chercheurs de Microsoft et quelques universitaires viennent de publier un article présentant une déclinaison connectée du soutien-gorge tel que nous le connaissons. Ce dernier est capable de mesurer le rythme cardiaque et de prévenir son utilisateur lorsqu'il est en situation de stress.

Microsoft a récemment publié un article détaillant dans lequel il est question de la création d'un soutien gorge connecté. Ce sous-vêtement pas comme les autres, encore en développement, seraient capables de collecter des données tels que le rythme cardiaque, les oscillations de la peau et sa conductivité. Connecté à une application mobile dédiée, ce dernier est ensuite capable d'avertir et de conseiller son utilisatrice lorsqu'elle traverse un épisode de stress.

L'un des objectifs pour l'instant mis en avant par les chercheurs de la firme de Redmond est de permettre aux femmes sujettes à la boulimie émotionnelle d'éviter ce comportement à risque. Ainsi, avant même qu'elle n'ait eu le temps de se jeter sur la nourriture, la personne se verra informée par le programme qu'elle est en situation de stress, et ce grâce au détecteur. L'occasion pour l'application de donner quelques conseils comme prendre des inspirations profondes pour se détendre et reprendre le contrôle.

À noter qu'un profil de l'utilisatrice devra au préalable être défini pour utiliser au mieux ce dispositif, notamment pour permettre à la technologie de savoir avec précision quel est le seuil critique débouchant sur la suralimentation.

Un projet pas encore aboutie techniquement

Pour l'heure, même si le projet pourrait potentiellement voir le jour, reste qu'il existe un certain nombre de contraintes. Par exemple, le soutien-gorge connecté développé doit en effet être rechargé tous les quatre heures. Son autonomie est donc nettement trop faible pour déboucher sur une commercialisation dans l'immédiat. À noter que les scientifiques réfléchissent par ailleurs à une solution semblable pour les hommes. Mais encore faudra-t-il palier la distance séparant les sous-vêtements masculins du cœur…

À noter que la semaine passée, Sony avait pour sa part dévoilé un prototype de perruque connectée capable de retracer le chemin emprunté par son porteur via un système de géolocalisation. Même si son utilité semble pour l'instant difficile à établir, force est de constater qu'on n'arrête pas le progrès…

Sources : 01net, Microsoft