Immobilier : pour acheter en France, il faut 5 237 euros par mois

Article mis à jour le 

Pour espérer s’offrir un appartement ou une maison en France, il faudrait toucher en moyenne 5 237 euros par mois, d’après une étude de Meilleurtaux.com révélée ce mercredi. Un chiffre néanmoins très variable, d’une ville à l’autre : 7 998 euros mensuel seraient par exemple nécessaires à Paris pour un premier achat.

Vous l’avez sans aucun doute compris en jetant un œil sur les devantures des agences immobilières croisées ici ou là : il est de plus en plus retors d’acquérir un appartement ou une maison, dans l’Hexagone. Et pour cause, d’après une étude réalisée par le site de courtage Meilleurtaux.com, rapportée par Le Parisien et Europe 1 ce mercredi, les acheteurs de biens immobiliers en France sont avant tout des personnes fortunées. Des personnes quoi qu’il en soit à même de faire face à d’importantes mensualités, et disposant également d’un fort apport personnel.

En moyenne, l’emprunteur immobilier français a 37,4 ans

L’âge moyen de l’emprunteur immobilier est de 37,4 ans, dans l’Hexagone. Ce dernier est dans la plupart des cas un primo-accédant à la propriété. Néanmoins, son âge tombe à 33 ans à Lille, et atteint 38 ans à Marseille.

Un apport de près de 69 000 euros…

En l’espace de 10 ans, l’apport aurait presque doublé, selon Meilleurtaux.com. Ainsi, alors qu’il s’élevait à tout juste 35 000 euros en 2004, ce dernier atteindrait dorénavant les 68 808 euros. À noter qu’il y a dix ans, les prix de l’immobilier étaient toutefois en forte croissance. Résultat, il serait actuellement particulièrement difficile d’acheter sans l’aide de sa famille.

Des revenus de plus de 5 000 euros par mois en moyenne

En moyenne, les emprunteurs gagneraient 5 237 euros par mois. Mais ces revenus seraient variables en fonction des villes : il faudrait 5 743 euros pour Lyon, 4 990 euros à Lille et même 7 998 euros à Paris. C’est 1 000 euros de plus qu’en 2004.

Un montant de prêt compris entre 166 000 et 270 000 euros

Mais compte tenu de l’augmentation des prix, il est aujourd’hui nécessaire d’emprunter 270 000 euros en moyenne à Paris pour acheter, 195 798 euros à Lyon ou encore 166 494 euros à Strasbourg. Une situation toujours aussi complexe pour les foyers modestes.

Sources : meilleurtaux.com, lemonde, leparisien, europe1