Immobilier : l'avenue des Champs Élysées ne connait pas la crise

Article mis à jour le 

Il faudrait bien plus que le marasme économique pour ébrécher les couches de vernis de l'artère commerçante la plus huppée du vieux continent. D'après une étude menée par la société Cushman & Wakefield, spécialisée dans l'immobilier, la célèbre avenue parisienne serait la rue la plus chère d'Europe devant la fameuse New Bond Street de Londres.

Aujourd'hui plus qu'hier, les marques les plus prestigieuses du monde se livrent une bataille sans merci pour obtenir une petite place sur les Champs Élysées. Un sésame inestimable leur permettant non seulement de gagner en visibilité mais aussi d'embellir leur image. Ces derniers mois, c'est le fabricant de vêtements Levi's qui est venu s'ajouter aux heureux locataires de l'avenue. Le joailler Tiffany serait quant à lui bien placé pour en faire de même d'ici un an.

Résultat de cet engouement : les loyers des immeubles commerciaux de l'avenue ont explosé depuis l'année dernière, avec une augmentation des prix de l'ordre de 30 %. En moyenne, ces derniers atteignent 9 573 euros au mètre carré par an, contre 7 942 euros à New Bond Street à Londres, où les tarifs ont monté de seulement 3,1 %.

À l'échelle de la planète, les Champs Élysées se placent désormais en troisième position sur le podium des artères commerçantes les plus chères du monde, soit deux places au dessus de son score de l'année passée. Devant elle : la Causeway Bay de Hong Kong (22 307 euros par m² par an et une augmentation des loyers de 34,9 % en 2011) et la 5ème avenue de New York (21 204 euros par m² par an et +11,1 %).

Toutefois, l'avenue des Champs Élysées n'est pas la seule artère commerçante à avoir vu ses tarifs de location s'envoler cette année. Avec son augmentation de loyers de 23,1 % (pour 5 891 euros par m² et par an), l'avenue Montaigne ne cesse de gagner en renommée. Enfin, les plus grandes marques françaises ont réussi à renforcer leur présence au sein du Triangle d'Or (place Vendôme, rue du Faubourg Saint-Honoré, avenue Montaigne).