Immobilier : où faut-il investir pour faire de bonnes affaires en France ?

Article mis à jour le 

À l'heure où Century 21 pointe le déclin de près de 6 % en un an des investisseurs dans l'ancien, les Français rencontrent de plus en plus de difficultés à s'y retrouver parmi les réformes de la législation. Cependant, il reste encore de bonnes affaires à réaliser, et ce pour toutes les bourses.

À condition de bien sélectionner la surface et la ville dans laquelle on investit, il est aujourd'hui tout à fait possible de bien rentabiliser un investissement locatif.

Un investissement rentable dès 50 000 euros

Si vous disposez d'un budget serré, alors le mieux est de privilégier les surfaces des villes moyennes à l'instar de Toulon, où il est par exemple possible d'acheter un studio situé en plein centre pour le louer 350 à 450 euros, d'où un rendement d'au moins 7 %. À noter que les biens destinés aux étudiants se louent avec une facilité déconcertante, même si cela suppose une recherche régulière de nouveaux locataires. Si toutefois vous préférez avoir des locataires sur le long terme, mieux vaut alors opter pour des logements plus grands.

Du côté de Limoges ou Saint-Étienne, il est possible d'acquérir un deux-pièces de 40 mètres carrés débouchant sur une location comprise entre 250 et 350 euros. Néanmoins, la proportion de logements vides est importante…

Aux alentours de 100 000 euros

À Paris, il est possible de trouver des studettes vendues à peu près 100 000 euros. Leur rendement moyen varie autour de 6 %, d'après MaxiHome. Attention toutefois : il est crucial que le logement fasse au moins 9 mètres carrés pour être proposé à la location. Et il est par ailleurs préférable de ne pas se montrer trop gourmand : le décret n° 2011-2060 du 30 décembre 2011 prévoit la taxation des bailleurs proposant leur logement au dessus de 40 euros par mètre carré, charges comprises.

Mais d'une manière générale, si votre objectif avec un tel budget est d'avoir de l'espace, l'idéal est alors de se tourner vers Rouen ou Rennes. Vous aurez ainsi accès à un deux-pièces de 40 à 45 mètres carrés, loué 450 euros, d'où un rendement de 6 %.

Avec un budget de 150 000 euros et plus

À partir de 150 000 euros, vous avez la possibilité de dénicher un deux-pièces à Lyon. À noter que le centre-ville, désormais rénové, fait l'objet d'une demande locative importante, selon le directeur de MeilleursAgents.com, Sébastien de Lafond. Du côté du IIIe arrondissement, un 45 mètres carrés assurant un rendement locatif d'environ 4,5 % est vendu aux alentours de 190 000 euros.

Pour ceux préférant un investissement immobilier en Île-de-France, enfin, certaines communes de banlieue comme Corbeil-Essonnes (Essonne) offrent des deux à trois-pièces proposés entre 140 et 150 000 euros. Le fruit de leur location mensuelle est compris entre 500 et 650 euros.

Pour rappel, les 5 villes les plus rentables en France sont Bordeaux, Toulouse, Paris, Strasbourg, Lyon et Toulon ex-æquo.

Sources : Century21, MeilleursAgents, MaxiHome