Immobilier : les loyers étudiants en hausse de 10 % à Paris

Article mis à jour le 

D'après le dernier baromètre du site location-etudiant.fr, les prix des loyers étudiants ont de nouveau flambé, augmentant de 10 % pour un studio et de 7,31 % pour un deux pièces, entre août 2012 et août 2013. Résultat : il faut désormais compter par mois en moyenne 740 euros pour un studio et 1 203 euros pour un deux pièces.

Non, les loyers étudiants à Paris ne connaissent décidément pas la crise. Cette année, il faudra en effet débourser en moyenne 10 % de plus chaque mois pour un studio et 7,31 % pour un deux pièces. Tant et si bien que la moyenne mensuelle s'élève dorénavant à 740 euros pour le premier et 1 203 euros pour le second.

Le loyer, principale dépense budgétaire des étudiants

L'an dernier, déjà, le précédent baromètre du site location-etudiant.fr, qui s'intéressait à l'évolution des prix entre 2011 et 2012, avait mis en évidence une hausse de 3,86 % pour les studios et de 12,32 % pour les deux pièces. En 2013, seule la ville de Marseille, avec respectivement + 10,6 % et + 10,4 % a enregistré une augmentation des loyers étudiants plus importante que celle de la capitale, sans pour autant rivaliser côté prix. Et pour cause : juste derrière Paris, les loyers les plus hauts sont en Île-de-France, avec 609 euros par mois pour un studio et 938 euros pour un deux pièces.

Il y a une semaine, la ministre de l'enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a annoncé que le Gouvernement s'engagerait très prochainement à créer 40 000 logements étudiants supplémentaires sur cinq ans, parmi lesquels 18 000 en Île-de-France. Pour rappel, le logement reste la dépense principale des étudiants, qui lui allouent 48 % de leur budget en moyenne à l'échelle de l'Hexagone, et 55 % en Île-de-France.

À noter, enfin, qu'une caution locative étudiante pour aider les jeunes étudiants à trouver plus facilement un logement devrait être mise en place à compter de la rentrée 2013 par le Gouvernement. Le dispositif s'adressera aux étudiants dont la situation familiale ne permet pas de fournir une caution dans le cadre d'une recherche de logement.

Sources : baromètre location-etudiant.fr, Pratique.fr