Immobilier : des prix qui varient du simple au double selon les stations de ski

Article mis à jour le 

Les prix de l'immobilier font le grand écart d'une station de sports d'hiver à l'autre. Des petites stations d'Auvergne aux plus renommées des Alpes, petit tour d'horizon des prix actuellement pratiqués en France.

Désireux d'acquérir un appartement ou un chalet en montagne à quelques pas des pistes ? Sachez que les prix immobiliers des stations de sport d'hiver n'ont pas pour habitude de s'envoler, à l'inverse de nombreuses zones urbaines en France. Un tel investissement immobilier est souvent une façon pour le propriétaire de passer ses vacances d'hiver en  famille. C'est aussi une manière de bénéficier d'un rendement dans le cas d'un investissement locatif. Attention néanmoins dans ce dernier cas, les dégâts – entre autres liés au maniement des skis et au transport des chaussures – sont souvent considérables et peuvent coûter cher.

Entre les stations les plus prestigieuses des Alpes et celles plus petites dans les Pyrénées et en Auvergne, les écarts sont importants et varient notamment au gré de la mode du moment. À noter que ces variations ne sont d'ailleurs pas toujours justifiées sachant qu'une petite station pourra aussi bien convenir pour des vacances en famille qu'une station de ski huppée doté d'un vaste domaine skiable. Cette année, d'après les chiffres relevés par MeilleursAgent.com pour La Tribune, le prix d'un chalet à Megève s'élève ainsi en moyenne à 8 464 €/m2 et 7 397 euros dans le cas d'un appartement. À l'inverse, il faudra "seulement" compter 1 134 €/m2pour un chalet à Super Besse, station principale en Auvergne, et 1 488 €/m² pour un appartement.

Chose importante à prendre en compte : pour une surface identique, les appartements sont la plupart du temps plus chers que les chalets. Et en règle générale, il faudra dépenser entre 3 000 et 4 000 €/m² aussi bien pour les chalets que les appartements, ce dans la grande majorité des stations de sports d'hiver hexagonales. L'étude menée par MeilleursAgent révèle par ailleurs que les chalets sont parfois même moins coûteux que les appartements, notamment dans les stations peu fréquentées par les skieurs expérimentés. 2 822 €/m² seront ainsi nécessaires pour acquérir un appartement situé à Cauterets dans les Pyrénées, contre 1 734 €/m² pour un chalet ou une maison.

Inversement dans les stations les plus réputées – c'est le cas de Megève ou encore de Chamonix (5 682 €/m² pour un appartement et 6 764 €/m² pour un chalet -, où le prix au m² des chalets est souvent bien plus onéreux que celui des appartements, les clients fortunés se tournant plus souvent vers les grandes surfaces. Outre les stations très appréciées comme Val d'Isère (7 602 €/m² pour un appartement), Courchevel (7 402 €/m²), Meribel (7 439 €/m²), Tignes (4 985 €/m²), Avoriaz (4 101 €/m²) et autres Ménuires (4 718 €/m²), Serre Chevalier – qui bénéficie d'une excellente situation et d'un gigantesque domaine skiable – est la plus accessible, à 3 080 €/m².

Une chose est sûre, il est nécessaire de bien réfléchir avant d'investir dans un tel projet, d'autant plus que les plus-values immobilières sont exclues.