Immobilier : le tiers des Français dépensent la moitié de leurs revenus pour se loger

Article mis à jour le 

D'après un sondage Ipsos commandé par SeLoger.com, les coûts relatifs au logement représenteraient la moitié des revenus d'un Français sur trois.

En théorie, pas plus du tiers du revenu d'un foyer devrait être alloué au logement. Mais dans les faits, il n'en est rien puisqu'un tiers des Français y consacrerait la moitié de leur salaire. C'est du moins ce que met en évidence une enquête Ipsos pour SeLoger.com publiée le mardi 8 avril.

Ainsi, le nombre de Français qui allouerait la moitié de leur budget à cette dépense aurait nettement augmenté en l'espace de quatre ans, passant de 26 % en 2010 à 33 % aujourd'hui. Parmi ceux-ci, 41 % seraient locataires de leur habitat et 46 % auraient des revenus modestes. À noter, d'après le communiqué, que les femmes (41 %) et les moins de 35 ans (48 %) seraient beaucoup plus touchés que les autres.

37,6 % des revenus alloués en moyenne au logement

Toutefois, il est important de noter que ces dépenses regroupent le loyer à verser, les traites de crédit immobilier, les taxes, les charges, l'entretien de son bien, ainsi que les dépenses en chauffage, gaz et eau. Un montant qui étoufferait de plus en plus le pouvoir d'achat des Français, d'après Ipsos. Ainsi, en moyenne, pas moins de 37,6 % des revenus mensuels des foyers français passeraient en moyenne dans cette dépense. C'est trois points de plus qu'il y a quatre ans… Résultat, le logement serait une source d'inquiétude pour plus de huit jeunes sur dix.

L'enquête SeLoger a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus, du 20 au 25 février 2014.

Sources : seloger.com, latribune