Impôts : plus qu'un jour pour payer le tiers provisionnel

Article mis à jour le 

Vous avez opté pour le règlement de votre impôt sur le revenu par tiers provisionnel ? Vous avez donc jusqu'à aujourd'hui, lundi, pour vous en acquitter et ainsi contourner la majoration de 10 %.

L'ensemble des personnes n'ayant pas choisi la mensualisation ont jusqu'au lundi 17 février pour payer leur premier acompte provisionnel de l'impôt sur le revenu. Si ce délai n'est pas respecté, elles verront alors leur acompte majoré de 10 %.

À noter que le tiers provisionnel de février est le premier des trois versements à effectuer dans l'année pour payer son impôt sur le revenu. Le deuxième se déroulera en mai, le dernier entre août et septembre, à l'issue de la réception de l'avis d'imposition où sera stipulée la somme à payer, sur la base des deux acomptes versés en février et mai. Pour rappel, le montant de chaque acompte correspond au tiers de l'impôt de l'année passée. Toutefois, si les sommes versées au moment des deux premiers acomptes sont trop élevées, la différence est ensuite remboursée par virement bancaire.

Comment se déroule le règlement ?

Afin d'effectuer le versement de votre acompte ainsi que le solde de l'impôt sur le revenu, il faut se rendre à son centre des finances publiques. Plusieurs modes de paiement sont possibles : la facture peut se régler en espèce jusqu'à 300 euros. Passée cette somme, l'on peut opter pour les règlements par chèque, titre interbancaire de paiement (tip) ou par virement. Au-delà de 30 000 euros, le mode de paiement dématérialisé est de rigueur : paiement en ligne ou prélèvement automatique.

Enfin, si votre impôt sur le revenu pour l'année dernière est, d'après vos estimations, de moins de 342 euros, vous êtes donc dispensé du paiement de l'acompte.

Le simulateur officiel est accessible ici.

Sources : impots.gouv, Lci