L’interdiction de certains paris sportifs va être levée

Article mis à jour le 

Le président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne a annoncé être favorable à la levée de l’interdiction de miser sur certains matchs sportifs.

Dans un entretien accordé au Monde, Charles Coppolani, président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a indiqué qu’il sera bientôt de nouveau possible de parier sur certaines rencontres sportives. Jusqu’à présent, une mesure prise à la suite d’un scandale de paris truqués interdisait de parier si l’enjeu sportif était insuffisant, ou si l’une des équipes était assurée de décrocher un titre ou d’être reléguée.

Empêcher les parieurs de se tourner vers les sites illégaux

Le problème de cette mesure, d’après les sites de paris en ligne, est qu’elle aurait incité les joueurs à se tourner vers des sites illégaux, comme par exemple dans le cas de certains matchs du PSG, très médiatisés. Toutefois, le président de l’Arjel assure que son organisme est désormais capable de suivre efficacement les matchs concernés par la mesure pour détecter les paris suspects.

Actuellement, ce sont les matchs de football qui attirent le plus les parieurs : 60 % des mises concernent ce sport. A l’inverse, les paris hippiques ont de moins en moins de succès : les mises ont en effet diminué de 12 %.

La décision de l’Arjel doit encore être validée par les différentes ligues sportives avant de pouvoir entrer en vigueur.

Sources : Le Monde, Le Figaro