Interdiction des publicités générant des complexes en Angleterre

Article mis à jour le 

Stop aux publicités sexistes et discriminantes
Stop aux publicités sexistes et discriminantes

Les publicités montrant des corps irréalistes seront bientôt bannies des transports londoniens. Cette décision municipale entrera en vigueur dès le mois prochain.

Sadiq Khan, maire de Londres, justifie cette mesure par la volonté de préserver les femmes des effets psychologiques de ces publicités. D’après lui, ces images sont susceptibles de générer des complexes pouvant entraîner la perte de la confiance en soi, voire des comportements auto-destructeurs.

Des publicités sexistes

La mairie de Londres estime qu’il est temps de mettre fin à ces publicités qui mettent la pression sur les jeunes pour qu’ils se conforment à un “physique malsain”. Père de deux adolescentes, le maire s’est déclaré “extrêmement préoccupé” par ces affichages qui rabaissent les femmes. En 2015, une publicité vantant les mérites d’un régime protéiné a été taxée de sexiste par bon nombre d’usagers du métro londonien. 70 000 signatures avaient été réunies pour exiger son retrait.

Un vaste marché

Cette règlementation touche en particulier le réseau de Transport for London. Pour information, plus de 12 000 affichages publicitaires ornent chaque année les bus, trains, métros et tramways circulant sur le réseau. La mairie de Londres prévoit des recettes publicitaires annuelles d’environ 1,5 milliard de livres pour les 8 prochaines années.

Et en France, c'est pour quand ?

Sources: nouvelobs, lexpress

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils beauté