iPhone 6 vs iPhone 5s : ces choses qui devraient vraiment changer

Article mis à jour le 

À quelques jours de la keynote d’Apple, prévue le 9 septembre, l’heure est venue de mettre en perspective les nouveautés de l’iPhone 6 grâce aux dernières révélations. Pour ce faire, quoi de mieux qu’un comparatif entre l’iPhone 5s et le nouveau venu ?

Chaque année, nombreux sont les observateurs à regretter le manque de nouveautés du nouvel iPhone, en comparaison à sa version précédente. Ainsi, il n’a pas été rare de lire sur les sites spécialisés que la différence entre l’iPhone 5s et l’iPhone 5 se résumait dans l’ensemble à la Touch ID. Mais l’iPhone 6 sera-t-il en mesure de faire mieux que son ancêtre ?

Quels changements côté design ?

À ce titre, bien que l’iPhone 5s et l’iPhone 5 se ressemblaient furieusement, les choses devraient changer avec l’arrivée de l’iPhone 6. Ainsi, l’appareil devrait comporter des bordures arrondies et des petites languettes, à l’inverse de corps tout en métal des précédents iPhone.

D’autre part, l’iPhone 6 sera comme prévu plus grand et surtout plus fin. À en croire le comparatif réalisé par le site macitynet.it, l’épaisseur, qui atteignait 7,6 mm avec l’iPhone 5s, ne dépassera cette fois pas les 7 mm, à l’instar du style Air des appareils de la firme de Cupertino.

Quid des changements côté écrans ?

Vous n’êtes plus sans le savoir : tendance phablette oblige, Apple a sauté le pas avec un modèle d’iPhone 6 de base de 4,7 pouces, contre 4 pouces auparavant. Pour l’heure, aucune source n’a évoqué la résolution de l’appareil avec certitude, mais alors que l’iPhone 5s disposait de 1136 x 640 pixels, l’iPhone 6 pourrait quant à lui atteindre 1704 x 960 pixels.

Un temps évoqué, le cristal de saphir n’est de son côté plus d’actualité. Et aucune évolution majeure en matière de solidité n’est donc à prévoir. Néanmoins, des sources internes avancent que la solidité de l’iPhone 6 sera accrue.

Quid des caractéristiques internes de l’appareil ?

À rebours des stratégies de la concurrence, Apple ne joue pas la carte de la surenchère, côté technique. Au même titre que l’iPhone 5s, l’iPhone 6 ne devrait donc pas embarquer plus d’1 Go de RAM (contre 2 Go, par exemple, du côté du Samsung Galaxy S5). Mais ce manque apparent de mémoire vive est rattrapé en parallèle par la puce A8, plus puissante encore que l’A7 qui équipait l’iPhone 5s. À noter par ailleurs que l’architecture va rester en 64 bit.

La batterie, souvent critiquée pour son manque d’autonomie, serait elle aussi plus performante. Ainsi, l’iPhone 6 devrait disposer d’une batterie 2 100 mAh (contre 1 570 mAh pour l’iPhone 5s). Méfiance cependant, car les nouvelles caractéristiques doivent être plus lourdes aussi à gérer. Difficile, donc, de se prononcer quant à la réelle autonomie de l’appareil.

Le capteur photo devrait bénéficier d’un meilleur stabilisateur optique, et son nombre de Mégapixels passer à 10 (contre 8 pour l’iPhone 5). Enfin, l’appareil pourrait embarquer une puce NFC, comme nous vous l’indiquions il y a peu. Réponse le 9 septembre au moment de la keynote d’Apple.

Sources : pcadvisor, phonedog, uswitch