L'iPhone peut-il aussi servir à allumer un barbecue ?

Article mis à jour le 

Ce n'est pas une première : un cas d'auto-combustion spontanée avec fuite d'acier liquide a de nouveau été relevé il y a quelques jours aux États-Unis, cette fois-ci sur un iPhone 4S. La firme de Cupertino a jusqu'ici refusé de procéder à l'échange de l'appareil.

Décidément, les faits divers mettant en scène des auto-combustions spontanées de batteries de smartphones sont nombreux ces dernières années. Et tandis que le phénomène semblait s'être tari, voilà qu'un évènement vient redonner du grain à moudre au buzz. Alors qu'elle se trouvait confortablement attablée dans un café, une new yorkaise employée dans le marketing a vu son iPhone 4S s'éteindre tout seul sans raison apparente. Et alors qu'elle tentait désespérément de le remettre en marche, celui-ci s'est mis à chauffer brutalement jusqu'à ce que de la fumée s'en échappe.

Et au moment de forcer l'ouverture de la coque dorsale pour extraire la batterie de l'iPhone 4S, la jeune femme s'est aperçue que l'accumulateur lithium-ion était en fusion et que de l'acier liquide s'en échappait. Corroborant les dire de la jeune femme, les photos révélées par le site internet VentureBeat sont éloquentes. La coque en verre arrière de l'appareil semble notamment avoir explosé sous l'effet de la chaleur.

Contre toute attente, la firme de Cupertino a fait savoir qu'elle n'était pas disposée à remplacer l'appareil. En outre, un représentant de l'Apple Store de la 14ème rue de Manhattan a indiqué qu'il souhaitait récupérer l'iPhone 4S endommagé. L'information n'émanant que d'une seule source, à savoir celle de la victime de l'incident, elle doit toutefois être considérée avec prudence. Reste cependant que cette anecdote qui n'est pas isolée se révèle pour le moins inquiétante. Que se serait-il par exemple passé si le smartphone en question avait été posé sur un lit ou un canapé pendant la nuit ?

Des phénomènes comparables relevés

De nombreux utilisateurs rapportent des faits similaires sur les forums. L'un d'entre eux explique ainsi avoir remarqué assez régulièrement des phénomènes de surchauffe spontanée sur ses iPhone (iPhone 4, iPhone 4S et iPhone 5). Pour autant, difficile d'établir une raison commune avec les autres personnes concernées par ce problème. Pour certains, la surchauffe serait favorisée lorsque le GPS, Siri, le Wifi ou encore le Blue Tooth – ou tout autre service consommateur de batterie – sont activés. Pourtant, d'autres racontent que des incidents semblables se sont produits alors que tous ces éléments étaient désactivés.

À chaque surchauffe, un même processus néanmoins : l'iPhone se met à chauffer jusqu'à devenir brulant puis la batterie se vide intégralement en moins de deux heures. Le fait d'éteindre chaque application et de redémarrer le téléphone à plusieurs reprises ne règle pas le problème. Après avoir expliqué l'incident à Apple, la plupart des utilisateurs sont parvenus à se faire échanger leur appareil. Mais nombre d'entre eux rapportent que cela n'a pas empêché le phénomène de se reproduire à plusieurs reprises par la suite, y compris sur l'iPhone 5.

Si personne n'a jusqu'à présent réussi à identifier la nature de cette surchauffe, certains spécialistes avancent que le phénomène pourrait être lié à la gestion de la 3G, qui n'a pas changé depuis trois générations sur iPhone. Pour l'heure, Apple a préféré rester muet sur le sujet. La question reste donc ouverte.

Sources : VentureBeat, Ubergizmo, Presse Citron, iGeneration, forum.frenchiphone